Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 21 /10 /octobre /2013 16:51

Que ce soit pour assouvir une petite fringale ou pour décorer un dessert, les petites chips de fruits sont toujours faciles à faire, légères et très esthétiques.

Mais pour changer un peu de la traditionnelle chip de pomme, j'ai eu l'envie de travailler l'autre fruit "phare" de l'Automne, la bonne poire ! Et ça tombe bien puisqu'en octobre, les Williams et les Conférence pullulent sur nos étals, et quelle hasard, c'est justement celles dont on a besoin ici :)

 

Pour encore plus de gourmandise, laissez parler votre créativité et amusez-vous avec ce que vous avez : chocolat blanc, lait ,caramel ou noir _ Puis parsemez de biscuits émiéttés, de vermicelles en chocolat ou de coco rapée....

Moi je donne juste les idées, pour le reste c'est à vous de jouer !

CHIPS DE POIRE AU CHOCOLAT & PRALIN

Pour 1 cornet de chips :

2-3 poires selon grosseur, BIO

Du sucre glace

3 carrés de chocolat au choix

Une poignée de pralin

 

Préchauffez votre four à 100°C

Lavez bien vos poires mais ne les épluchez pas. A l'aide d'une mandoline, faites de fines lamelles de 2mm d'épaisseur.

Disposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfu. Parsemez d'un voile de sucre glace à l'aide d'une petite passoire et enfournez environ 1h.

A la fin du temps, touchez les chips avec votre doigts. Si les tranches sont encore molles, laissez cuire encore quelques minutes, mais attention les chips colorent très vite. Sortez ensuite votre plaque et laissez sécher à l'air libre.

Pendant ce temps, hachez le chocolat et placez-le tout dans un récipient micro-ondable. Versez 1 filet d'eau et faites fondre 30 sec au micro-ondes. Remuez le chocolat et faites à nouveau fondre 30 sec. Le chocolat doit devenir bien lisse.

A l'aide d'un pinceau, nappez les chips de chocolat fondu. Les plus gourmands tenteront de les tremper entièrement dans le chocolat, mais j'ai bien peur que les chips ne deviennent ramallo. Parsemez aussitôt de pralin.

Laissez le chocolat durcir quelques minutes avant que vos chips ne soient englouties en moins de 2 :)

 

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Gourmandise
commenter cet article
1 06 /05 /mai /2013 17:06

MARACUJA ,,, Késako ?!!

Pas de panique ! Passiflore, grenadille, maracuja (prononcez mara{gou}{dja}...ne sont que des synonymes pour désigner le plus romantique des fruits, le " Fruit de la Passion ".

Pour ma part, j'aime le déguster à la petite cuillère avec un petit peu de sucre. Une sorte de bonbon acidulé, mais pas que. On peut utiliser sa pulpe pour en faire des coulis, pour aromatiser une crème, et plus original : pour mitonner des marinades et vinaigrettes...etc. Les seules choses qui m'énervent, c'est leur prix et les ptites graines !

Un petit conseil pour bien les choisir ? Penchez vous plûtot vers les fruits les plus lourds et à la peau plissée. Cela veut dire qu'il ont été cueillis à maturité et seront ainsi plus gouteux et pas seulement "acides". Dixit ma Môman ! 

Mais là, je m'éloigne un peu du sujet...

 

Donc, pour les parfums de cette tarte, je n'ai rien inventé, cette association chocolat au lait / passion, nous la devons au Roi du Macaron, j'ai nommé "un certain" Pierre HERME. Il nous a fait saliver avec son macaron MOGADOR, maintenant, à nous de détourner cette association de saveurs !

TARTELETTE AU MARACUJA CURD & GANACHE CHOCOLAT AU LAIT

Pour une tarte de 22 cm ou 6 tartelettes

1 pâte sablée ou brisée

Pour le curd de maracuja {sans beurre} :

200 gr de purée de fruits de la passion "Cap Fruit"

ou 200 gr de jus prélevés des fruits, mais aie aie aie le porte-monnaie

150 gr de sucre en poudre

1 cuillère à soupe de maizena

3 oeufs battus

1 feuille 1/2 de gélatine

 

Pour la ganache :

200 gr de chocolat au lait à patisser

80 gr de crème liquide (allégé possible)

1 poignée de pépites de chocolat au lait

 

 

Faites préchauffer votre four à 180°C

Foncez un moule à tarte avec la pâte puis piquez-la à l'aide d'une fourchette sur toute sa surface ainsi que les rebords. Placez le moule 10 minutes au réfrigérateur ou congélateur.

Le four chaud, enfournez le fond de tarte et laissez cuire jusqu'à ce que la pâte soit légèrement dorée. Laissez tièdir à température ambiante.

 

Le curd de maracuja {sans beurre}

Dans un petit récipient, faites ramollir la gélatine dans un peu d'eau fraiche.

Dans un petit verre, versez 3 cuillères à soupe de pulpe de passion, prélevées sur les 200gr. Mélangez-y la maizena et versez dans une casserole de taille moyenne.

Ajoutez-y la pulpe de passion restante ainsi que le sucre. Mélangez bien et faites chauffer à feu moyen. Ajoutez les oeufs battus et mélangez à nouveau, toujours à feu moyen. Remuez régulièrement jusqu'à la consistance souhaitée. Cela peut demander une dizaine de minutes.

Retirez du feu et ajoutez la gélatine, bien essorée. Mélangez bien puis faites couler sur le fond de tarte. Faites prendre au frais le temps de préparer la ganache.

 

La ganache au chocolat au lait

Hachez le chocolat au lait et placez le tout dans un petit saladier. Ajoutez la crème et faites fondre au micro-ondes à basse température et par petites impulsions de 30 sec. Mélangez à la spatule entre chaque impulsions, le chocolat doit ressortir bien lisse.

Reprenez la tarte au curd. Parsemez de pépites de chocolat et coulez la ganache par dessus. Replacez au frais jusqu'au moment de servir.

 

Le résultat ?

Après avoir lontemps entendu parler des mérites de ce tandem doucement-acidulée, j'ai enfin testé par moi même ! Effectivement, l'équilibre des saveurs est parfait ! 

Je déconseillerais même aux amateurs de chocolat noir de privilégier leur couleur préférée, car à mon sens, il n'y a que la douceur du lait qui peut souligner cette acidité. Le chocolat noir l'écraserait..

Mais pourquoi ajouter des pépites de chocolats me direz-vous ? Et bien pour apporter un peu de croquant, pardi ! Et bien m'en a pris, parce que même si votre pâte reste croustillante (une journée au frais, ca va encore), le curd -mou- et la ganache -molle- auraient rendu l'ensemble trop écoeurant. Mais avec ces petites pépites, que ni ni.

 

"C'est bien mignon tout ça mais, la purée de fruits, ça se trouve où ?" Ne vous fatiguez pas à parcourir en long en large et en travers votre supermarket, vous n'en trouverez pas. En revanche, Internet, "Alice Délice" et autre "Du Bruit dans la Cuisine" ont le monopole de ces petites pochettes..alors courez-y vite ! Fraise, framboise, abricot..il en existe plein, et si une fois ouvert vous en avez trop, faites comme moi, congelez le reste :)

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Dessert Gourmandise
commenter cet article
2 16 /04 /avril /2013 17:36

Trois, quatre ..

 

" Des ptits choux, des ptits choux, eeenncore des ptits choux ! 

Des ptits choux, des ptits choux, toujours des ptits choux !

Des choux d'première claaasse, des choux qu'on s'arraaaache ! "

 

C'est sans doute très égoïste, mais il est rare que je cuisine un ingrédient ou un plat que je n'aime pas. L'éclair, le choux-chantilly, le salambo... Ce genre de pâtisseries fourrées (sauf le Paris-Brest, cherchez l'erreur) je n'en raffole pas. La faute à ces maudites Pâtisseries qui n'ont aucun scrupule à nous refourguer des choux trop mous, au fondant trop sucré et garnis d'une crème pâtissière trop fade. Voilà pourquoi 'l'éclair" a longtemps été bani de mon vocabulaire culinaire ! 

Mais bon, tout comme il ne faut pas dire "Fontaine, je ne boirai jamais de ton eau", j'ai décidé de regoûter, tout en sachant pertinemment que les prochains, ce seraient les miens !

Et là évidemment, ça change tout ! 

 

 eclair-caramel-beurre-sale.JPG

 

Pour 8 beaux éclairs  (+ quelques-uns qui auront servis de cobayes)

 

La pâte à choux

(recette d'une collègue)

150 gr d'eau

80 gr de beurre

1 pincée de sel + 3 de sucre en poudre

120 gr de farine tamisée

3 oeufs

 

La crème patissière au caramel beurre salé

(recette issue d'un mix de tout ce que j'ai pu lire)

1/2 L de lait 

50 gr de maïzena ou de farine

3 jaunes d'oeufs

90 gr de sucre 

200 gr de caramel au beurre salé

(dont vous retrouverez la recette ici, et que vous multiplierez par 1,5)


La déco

3 cuillères à soupes  bombées de caramel au beurre salé

Une poignée de pralin

 

Les choux :

Préchauffez le four à 175°C, chaleur tournante.

Dans une grande casserole, portez à ébullition l'eau et le beurre avec le sel et le sucre. Hors du feu, versez la farine d'un seul coup et mélangez bien avec une spatule jusqu'à ce que le mélange forme une boule.

Remettez sur le feu et mélangez à nouveau 1 min, histoire d'assécher un peu la pâte. Ensuite, cassez l'oeuf par dessus et mélangez à nouveau hors du feu. Mélangez jusqu'à ce que vous formiez une boule. Sur le feu, asséchez à nouveau la pâte 1 min. Recasser l'oeuf par dessus et ainsi de suite jusqu'au 3ème oeuf.

Au final, vous devriez vous retrouver avec une pâte assez souple et un peu collante.

Mettez en poche la pâte à choux. Utilisez une douille de 2cm. Sur une feuille de papier sulfu, étirez des choux sur 11 cm. Ils grandiront légèrement  à la cuisson, alors pensez à bien les espacer. Enfournez environ 25 min.

Je vous conseille de faire cuire une 1ère tournée de 2 ou 3 éclairs dans les délais apartis pour voir comment ils ressortent. S'ils sont loupés(trop cuits ou pas assez), vous aurez largement de quoi en refaire et de réajuster la cuisson.

Laissez les refroidir à température ambiante le temps de faire la crème.

 

La crème pâtissière au caramel beurre salé :

Dans une casserole moyenne, faites bouillir le lait. Prélevez-en un peu pour diluer la maïzena dedans et reversez dans la casserole. Pendant ce temps, blanchissez les jaunes d'oeuf avec le sucre.

Quand le lait boue, versez sur l'appareil aux jaunes. Mélangez rapidement au fouet et reversez le tout dans la casserole, sur feu moyen. Continuez de mélanger jusqu'à ce que le mélange épaississe.

Au bout de quelques minutes, éteignez le feu. Ajoutez le caramel au beurre salé et mélangez bien. Si la crème n'est pas suffisamment "salée" pour vous, ajoutez une pincée de fleur de sel et regoûtez.

Versez le tout dans un grand récipient et placez au frais 3/4 d'heure (dehors c'est encore mieux, pas besoin d'attendre que ça refroidisse). La crème se sera légèrement densifiée et ressemblera à une Danette épaisse.

 

Le montage de l'éclair : 

Pour celles et ceux munis d'une douille assez longue, vous pourrez garnir le choux comme le veut la tradition, c'est à dire par 2 petits trous sous l'éclair. Moi, je vous propose une solution plus sûre et pour l'avoir testée, ne vous incommodera pas de crème sur les genoux puisque celle-ci se tient plutôt bien.

Fendez délicatement vos choux dans le sens de la longueur et au 2/3 de son épaisseur.

Ajustez une douille cannelée à votre poche et remplissez de crème pâtissière. Garnissez généreusement vos choux d'un bout à l'autre en faisant comme des "8" (ce n'est pas ce que j'ai fait, mais j'y ai pensé qu'après).

Avant de refermez vos éclairs, faites chauffer votre caramel beurre salé quelques secondes au micro ondes. Un caramel détendu s'étale mieux (je vous défends de penser que pour les femmes, c''est pareil  lol). Parsemez de pralin et gardez au frigo -ou mieux- dans une pièce froide jusqu'au moment de servir. 

 

Il ne vous reste plus qu'à mordre à pleines dents !

 

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Gourmandise
commenter cet article
2 26 /03 /mars /2013 23:14

Plus que 5 jours avant de donner le top départ à la fameuse Chasse aux Oeufs en chocolat... "et les cloches sonnent, sonneeeeuuuhhh" (Tina Arena)

Même si poules, poissons et autres lapins restent les bébêtes indétrônables de Pâques, pourquoi ne pas cacher dans votre jardin de petits choco tout-bon-faits-maison et qui sortiront un peu de l'ordinaire ? 

Pour ce faire, je vous propose de vous munir de quelques cuillères en bois, d'une tablette de bon chocolat et de 2-3 petites bricoles.. afin de confectionner ce genre de sucettes à faire trempette dans le lait chaud ou " juste à croquer " tout simplement, pour les plus impatients :D

 

cuillere-a-faire-fondre-chocolat-au-lait-fleur-de-sel-cac.JPG

 

Pour 7-8 cuillères en chocolat

200 gr de chocolat au lait de très bonne qualité

2 barres de chocolat blanc

1 petite poignée de cacahuètes non salées

De la fleur de sel

 

Munissez-vous de petits moules souples ou en silicone, l'un pour les "sucettes", l'autre pour les déco en chocolat blanc. Lavez et séchez des cuillères ou bois ou tout autre pic ne craignant pas la chaleur.

Hachez ou mixez le chocolat au lait. Faites-le fondre au micro-ondes à faible température et en plusieurs fois.

Une fois fondu, laissez-le refroidir le temps de concasser les cacahuètes. Mélangez-les au chocolat avec une pincée de fleur de sel. N'ayez pas la main trop lourde.

Coulez la préparation dans les moules (réservez l'équivalent d'une cuillère à café de choco fondu) et plantez les cuillères dedans. Parsemez de reste de cacahuètes et quelques grains de fleur de sel.

Faites prendre 15 min au réfrigérateur.

 

Pendant ce temps, procédez de la même manière avec le chocolat blanc. Coulez dans les petits moules de déco, pas plus épais que 5 mm, au risque que ce soit difficile à coller sur les sucettes.

Faites prendre au congélateur quelques minutes.

 

Reprenez les sucettes au chocolat au lait et les déco au chocolat blanc, démoulez délicatement. Faites refondre le chocolat réservé précédemment, et utilisez-le comme colle pour fixer les déco de chocolat blanc sur les sucettes au chocolat au lait. Laissez prendre quelques minutes.

 

cuillère à faire fondre chocolat au lait fleur de sel et

 

Le résultat ?

Le mariage du sel et du chocolat n'est plus à prouver ! C'est complètement addictif ce truc.. Et les cacahuètes n'arrangent rien à notre problême ! En gros, vous aurez la langue collé au chocolat jusqu'à ce que bois-léché s'en suive :)

Question esthetico-technique, vous pouvez jouer la carte Pâques à fond et découper les alvéoles d'une boite d'œufs f pour en faire des assises aux cuillères. Ensuite, amusez vous à en faire de jolis pâquets à l'aide de papier transparent et de petits rubans.

 Vous ferez ainsi plaisir à quiconque vous offrirez votre petite surprise chocolatée. 

 

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Gourmandise
commenter cet article
1 04 /02 /février /2013 14:32

S'il y a un légume que j'ai toujours dans mon frigo, c'est bien la carotte ! Déjà, parce qu'on en trouve toute l'année, mais en plus parce qu'elle a le chic pour se plier à n'importe quelle recette. 

 

Aujourd'hui, il est coutumier de voir des légumes s'introduire dans nos desserts. Maintenant, les mamans n'hésitent plus à remplacer la quantité de beurre par de la courgette râpée ou de la purée d'aubergine dans leurs fameux gâteaux au chocolat. Il n'y a pas de honte à ruser pour préserver ses têtes blondes en bonne santé :)


Pour ma part, j'avais un gros paquet de carottes à terminer et je me devais de confectionner un gâteau d'anniversaire. Pour changer un peu du Carrot-Cake aux épices, non moins délicieux, j'ai eu l'envie de bousculer cette patisserie "so british" en lui apportant un petit peu d'exotisme...

fresh carrot cake, coco ananas et glaçage citron vert    

Pour 6/8 parts


450 gr de carottes râpées

150 gr de coco râpée

50 gr d'amande en poudre

1 quartier d'ananas coupé en morceaux

4 oeufs

200 gr de sucre en poudre

100 gr de compote de pomme -sans sucre-

100 gr de farine

1 sachet de levure chimique

1 noisette de beurre pour le moule

________

150 gr de sucre glace

le jus et les zestes de 2 citrons verts

un peu de blanc d'oeuf

1 poignée de copeaux de coco "Ti Coco"

 

 

Le Fresh Carrot Cake  {la veille}

Pelez et râpez les carottes. Réservez.

Faites préchauffer le four à 18O°C

Séparez les blancs des jaunes d'oeufs. Montez les blancs en neige avec une pincée de sel.

Pendant ce temps, blanchissez les jaunes avec le sucre en poudre. Ajoutez la compote pour détendre un peu l'appareil. A part, mélangez la levure à la farine. Mélangez les 2 appareils ensemble. Vous pouvez ajoutez un filet de citron si ça vous dit.

Ajoutez les poudre d'amande et coco.

Mélangez délicatement les blancs en neige à la préparation.

 

Chemisez votre plat de papier cuisson. Beurrez-en toute la surface. Versez un peu de préparation dans le fond du moule et disposez les morceaux d'ananas, versez la pâte restante. Enfournez environ 30 min et en veillant à tourner le gâteau à mi-parcours pour une cuisson bien homogène.

Le temps écoulé, laissez refroidir le Carrot Cake à température ambiante et décollez le papier cuisson.

 

pencil015 

 

Le Glaçage au citron vert   {au minimum 6 h avant la dégustation}

Au dessus d'une coupelle, prélevez les zestes des 2 citrons verts, puis réservez.

Dans un bol, mélangez le sucre glace avec le jus des 2 citrons verts. Il faut que votre mélange soit suffisamment épais pour être étalé sans trop couler.

Si vous trouvez votre pâte trop épaisse, ajoutez un peu de citron ou un peu de blanc oeuf et mélangez à nouveau. SI vous la trouvez trop liquide, faites la prendre une demie-heure au congélateur.

Reprenez votre Carrot Cake. Étalez le glaçage citronné sur le dessus. Parsemez de copeaux de coco et de zestes de citron vert.

Placez au frigo pour au minimum 6h, le mieux étant de le faire la veille.

 

Vous pouvez le converver jusqu'à 4 jours au frais.

 

fresh-carrot-cake-coco-ananas-et-glacage-citron-vert.JPG

 

Le résultat ? Voilà un carott cake qui ne manque pas d'originalité !

Même sans beurre, le gâteau est déjà très bon à la sortie du four. Sa mie est bien parfumée et aérée. Mais ce qui fera toute la différence, c'est le fameux repos au frigo, le Carott-Cake se densifie, la coco prend le dessus et apporte de la mâche au cake. 

Ce que je craignais c'est que l'ensemble gâteau + glaçage soit trop sucré, eh bien non. Toute fois, je vous conseille de faire votre Carrot Cake dans un moule assez étroit, voire moule à cake, pour que vous ayez une épaisseur suffisante de cake par rapport au glaçage. Quant au petit "+" des zestes de citron, ils renforcent l'acidulé de la couverture et il serait dommage de faire l'impasse dessus.

Servi bien frais, ce Carrot-Cake est vraiment très agréable. Foncez sans hésiter !

 

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Gourmandise
commenter cet article
4 27 /09 /septembre /2012 14:40

En Bretagne il y a un dicton... " Si au Printemps il pleut, l'Eté ne sera pas mieux"... Bon, bah, en Normandie, c'est valable aussi mais le pire, c'est que ça dure !

 

Du coup, les dimanches où l'on ne peut pas mettre un pied dehors, chez soi on tourne en rond, on foutine... Et puis on se dit qu'on pourrait en profiter pour faire ces corvées que l'on a toujours reportées... Exemples : décaper le plafond de la salle de bain, huiler les portes qui grincent, ranger le bazar du dessous de lit....

 

La liste des réjouissances est tellement longue qu'après y avoir réfléchi, l'heure du goûter est vite arrivée (chic alors! ) et on se réfugie vite dans la cuisine pour chasser ces drôles d'idées...

 

C'est comme ça que j'ai mis la main à la pâte ; et plus précisément la pâte à cookies ! Comme c'était la 1ère fois que j'en faisais, eh oui, j'ai fait confiance à ma TiFleur et lui ai secrètement piqué sa recette de cookies, en remplaçant les noix de pecan, par des noisettes fraîches du jardin :D

 

cookies-avoine-noisette-pepite-choco-caramel.JPG

 

Pour une vingtaine de Cookies :


150 gr de beurre pommade

120 gr de sucre de canne

70 gr de noisettes fendues en 2

90 gr de flocons d'avoine

170 gr de chocolat au lait et au caramel à patisser

200 gr de farine

1 oeuf

1/2 cuillère à café de bicarbonate alimentaire

1/2 cuillère à café de sel

1/2 cuillère à café de levure chimique

Quelques gouttes d'extrait de vanille

 

pencil015

 

Dans un saladier, fouettez le beurre pommade avec le sucre, jusqu'à ce que cela devienne crémeux.

Ajoutez l'extrait de vanille et l'oeuf battu.

Dans un autre récipient, mélanger farine, levure, sel et bicarbonate. Ajoutez ce mélange à l'appareil.

Mélanger bien et ajouter les flocons d'avoine, les noisettes ainsi que le chocolat concassé en grosses pépites.

 

Préchauffez le four à 180°C

Recouvrez une plaque de papier sulfu. Formez des boulettes pas trop grosses et déposez-les sur la plaque avec 3 cm d'écart entre chaque. Ecrasez-les légèrement avec votre main.

 

Enfournez les cookies entre 10 et 12 min. Ils doivent resortir légèrement dorés.

A l'aide d'une spatule, transférez les cookies sur une grille afin qu'ils refroidissent et durcissent.

 

Et ensuite... CROQUEZ !

 

cookies a la noisette flocon d avoine pépites chocolat car

 

 

Le résultat ?


C'est la décadence incarnée ces petits biscuits ! Un croquant incomparable. Le petit coeur est bien moelleux, sans doute grâce aux flocons d'avoine et à l'épaisseur du cookie. Les gros "chunk" et les noisettes apportent un craquant supplémentaire bien agréable sous la dent. 

Seul bémol, même en les rangeant dans une boite métallique hermétique, le lendemain les cookies ont ramolli un petit peu et ont perdu ce croquant si caractéristique de la sortie du four. Ainsi, je ne donnerais qu'un seul conseil, les finir avant le coucher du soleil ! (comme ça, plus de bémol)

 

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Gourmandise
commenter cet article
1 10 /09 /septembre /2012 16:40

Bonjour à tous !

 

Après une absence un petit peu plus longue que prévue, ce petit billet marque mon grand retour sur la blogo !

 

Je ne peux vous le cacher, j'avais grandement hâte de vous retrouver et j'espère intimement que c'est réciproque pour vous :)

 

Avant de passer à la recette, je tenais à féliciter les copinautes qui ont deviné la destination que je m'en allais découvrir... Mais je n'oublie pas pour autant celles qui n'étaient pas très loin ;)

Et oui, pour cet été 2012, c'est en NORVEGE que nous avons débarqués, un pays magique de part son histoire, ses légendes et bien sûr ses vues et paysages à couper le souffle.

 

Et c'est parce que j'avais envie de partager avec vous cet inoubliable voyage, qu'en cliquant  ici, vous trouverez une modeste rubrique présentant les beautés naturelles et les coutumes culinaires du pays.. Juste pour immortaliser tout ça quoi :)

 

pencil014

 

Maintenant, place aux Biscotti à la pistache, cerises, abricots moelleux & fruits secs =)

 

biscotti pistache cerise abricot moelleux amande noisettes

 

Les Biscotti sont des petits gateaux secs de tradition italienne que l'on obtient en tranchant au couteau (ancestralement à la ficelle) la pâte tout juste sortie du four. Cette pâte peut être agrémentée de ce qui nous fait envie sur le moment, l'essentiel étant de respecter son mode de cuisson, qui comme son nom l'indique "bi-scotti", doit se faire en deux fois.

 

Avant de m'intéresser plus particulièrement à cette recette, je dois avouer que je confondais " Biscotti " et " Cantuccini ", qui pour ces derniers et selon la recette traditionnelle, se résument exclusivement à de la farine, du sucre, des oeufs, des amandes et des pignons. 

Dans les biscotti, on y ajoute de la levure..et du beurre ! (du beurre, du beurre...serait-ce la réponse à mon penchant pour ces petits croquants ??? )

 

biscotti pistache cerise abricot moelleux amande noisette

 

Pour cette première, j'ai emprunté la recette de base à la grande Martha STEWART... Elle n'est, certes, pas italienne, mais sa pâte n'en est pas moins parfaite :)


 Pour une trentaine de Biscotti

 

175 gr de farine de blé

150 gr de maïzena

1/2 cuillère à café de levure chimique

90 gr de beurre pommade

170 gr de sucre en poudre blanc

2 oeufs

+ 1 énorme cuillère à soupe de pâte de pistache

+ 1 poignée de cerises séchées, autant en abricots moelleux coupés

autant en noisettes entières et autant en amandes entières

 

pencil015.png

 

Sortez le beurre du frigo et laissez-le à température ambiante pour qu'il devienne "pommade"

Préchauffez votre four à 180°C

 

Dans un saladier, mélangez les 2 farines et  la levure.

Dans le bol de votre robot, placez le beurre pommade et le sucre. Fouettez jusqu'à ce que cela devienne mousseux

Ajoutez les oeufs, un à un, puis la pâte de pistache.

Réduisez la vitesse et ajoutez le mélange de farines d'un coup. Mélangez bien. 

Placez le saladier devant vous et ajoutez la garniture en fruits moelleux et fruits secs. Mélangez à nouveau  c'est le moment de faire travailler vos biscotos, parce que c'est dur !

 

Recouvrez la plaque du four d'une feuille de papier sulfu. 

Formez un gros boudin de pâte et place- le sur la plaque. Enfournez 35 minutes, le dessus devrait commencer à colorer.

Au terme des 35 min, sortez la plaque et laissez la pâte refroidir 15 min. Équipez-vous d'un long couteau lisse et faites des tranches de 2 cm d'épaisseur. Espacez-les puis ré-enfournez pour 15 min.

 

Sortez les biscotti et disposez-les délicatement sur une grille afin qu'ils refroidissent gentiment.

Savourez-les une fois refroidis et conservez-les dans une boite métallique, bien hermétique (15 j maxi) s'il en reste...

pencil014.png

 

Le résultat ? Avec pas moins de 5 saveurs, ces biscotti sont, comment dire... irrésistibles ! Comptez-les jusqu'à 3 et arrêtez-vous, pensez aux copains :)


La maïzena associée à la farine de blé leur confère une sorte de "sablé-brioché", croquant juste qu'il faut, sans cet effet "casse-criquette" ;) La texture de la pâte contraste bien avec le moelleux des fruits et le croquant des amandes/noisette. C'est une dégustation fort agréable et qui ravira aussi tous les amoureux de la pistache, comme moi :)

 

Si je devais vous conseiller une boisson avec ? Les puristes vous diront que ces biscotti se dégustent à peine trempés dans un vin blanc italien pétillant, comme on pourrait le faire avec un biscuit à la cuiller.. Moi, je vous dirais FAITES VOUS PLAISIR, car ces Biscotti se prêtent à merveille à tout type de breuvage : café, thé, lait-fraise, chocolat chaud...mais aussi Champagne !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Gourmandise
commenter cet article
2 10 /04 /avril /2012 16:02

Pâques obligent, les repas de famille étaient à l'honneur ce WE et il n'était pas question d'arriver les mains vides :)

 

Pour cette occasion, j'avais envie d'offrir mes propres chocolats, sans pour autant me lancer dans une préparation longue et fastidieuse.

 

Le chocolat blanc plaît bien en général et que dire des Speculoos....Quant aux Gavottes, c'est à elles que reviennent ce feuilleté qui rend ces chocolats terriblement addictifs ! Vous retrouverez l'idée originale chez RiriColibri >link 

IMGP0516

 

Pour une trentaine de chocolats

250 gr de chocolat blanc à pâtisser

50 gr de Speculoos pulvérisés

60 gr de Gavottes émiettées

 

La recette en 10 min chrono !

Réduisez le chocolat en "poudre" grâce au mixer. Faites-le fondre au micro-ondes par 2 pulsions de 30 secondes. Lissez bien.

Mélangez-y les Speculoos et les Gavottes.

Versez dans vos moules, tassez bien pour éviter que les bulles d'air ne fassent de cratères sur vos petits choco et laissez durcir au frais pendant quelques heures.

Trouvez une jolie boi-boite ou mieux, faite-la vous même. Je sais qu'il existe des "patrons" de boite à offrir sur la blogosphère...je vous montrerai ça :)

Ces chocolats se conservent très bien à température ambiante, mais bon...au moment du café, ils partiront aussi vite qu'il ne vous a fallu de temps pour les faire :)

 

IMGP0520

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Gourmandise
commenter cet article
5 23 /03 /mars /2012 08:30

Début mars j'ai réalisé un TIRAMISU PÂTE DE PISTACHE, GRIOTTES AMARENA ET BISCUITS ROSES DE REIMS . J'avais mis à profit le sirop d'amarena en y trempant mes biscuits roses. Mais, la recette executée, il me restait beaucoup de sirop et j'avoue m'être lassée de le manger en coulis sur un yaourt..

 

En dévorant mon paquet de PiM's"mousse chocolat", j'ai eu comme une étincelle dans un coin de me petite tête :" Eureka ! et si je faisais mes propres PiM's avec une gelée d'amarena !!! "

 

Comme je comptais rapporter à mes collègues des petites gourmandises pour fêter mon anniversaire...Ça tombait à pic ! Si tôt dit, si tôt fait, je me suis lancée...comme qui dirait "à l'arrache" et voilà ce que ça a donné :

 

photo-copie-1.jpg

 

Pour 20-23 PiM's Maison

 

La génoise :                                                    La gelée :

même recette que mes roulés, bûches             250 ml de sirop d'amarena ou autre jus

2 oeufs                                                           Un peu d'eau pour diluer, si besoin

50 gr de sucre fin                                          2 à 3 gr d'agar-agar (1 cuillère à café 1/2)

30 gr de farine                                               Couverture: 150 gr de chocolat noir

30 gr de fécule de PDT ou de maizena             10 cl de lait ou de crème        

 

 

IMGP0420.JPG

 

Recette assez longue, le mieux étant de préparer les petites génoises et les gelées la veille.

 

 

 Les génoises :

 

 Préchauffez le four à 150-160 °C

 Dans un saladier, blanchissez les jaunes d'oeufs avec le sucre, jusqu'à ce que les grains de sucre aient disparu.

 

 

Ajoutez  ensuite la farine et la fécule, mélangez bien.

 

Montez les blancs en neige avec une pincée de sel en cours de montée.

Mélangez ensuite délicatement les deux appareils ensemble.

 

Versez votre génoise dans des moules à muffins en silicone, des couches pas plus épaisses qu' 1 cm. Enfournez pour une douzaine de minutes, surveillez, les génoises doivent être justes dorées, après elles risqueraient d'être trop sèches.

 

Démoulez une fois refroidies.

 

La gelée de cerises amarena :

Versez le jus de cerises amarena dans une casserole. Si vous trouvez votre jus trop sucré, n'hésitez pas à rajouter un peu d'eau pour le déconcentrer.

Ajoutez l'agar-agar et mélangez au fouet. Faites chauffer à feu vif jusqu'à gros bouillons. En fait, le pouvoir gélifiant de l''agar-agar n'est efficace que lorsqu'il est chauffé à 90°C.

 

Versez une couche de sirop d'amarena au fond des moules précédemment utilisés pour les génoises. Laissez prendre au frais 3h.

 

L'assemblage

Reprenez les génoises et étalez-les sur une plaque recouverte de papier sulfu.

Sortez les gelées du frigo et démoulez-les..Chez moi, les gelées ne se sont pas "démoulées" toutes seules, il a fallu que je les aide avec une spatule souple. Je faisais glisser la spatule sous la gelée, celle-ci restait bien en forme par contre.

Etalez un disque de gelée sur chaque génoise.

 

La couverture

Faites fondre le chocolat concassé avec le lait, au micro-ondes. Ne faites pas chauffer à pleine puissance car à haute température, le chocolat redurcit..c'est un peu ce qu'il m'est arrivé :/

 

Mélangez bien pour bien lisser le chocolat.

 

Recouvrez les génoises gélifiées par une cuillère à café de chocolat fondu. Lissez du mieux que vous pouvez pour bien renfermer la gelée. L'important est que la couche de chocolat ne soit pas trop épaisse.

 

Ca y est, les génoises gélifiées méritent désormais leur appellation de PiM's

 

 

Je conseille de conserver ces PiM's dans une boite hermétique, avec une feuille de papier sulfu comme intercalaire. Ne les entreposez pas au frais, l'humidité rendrait la génoise pâteuse et collante aux doigts.

 

J'ai préparé génoises et les gelées le dimanche pour le mardi. Le mercredi, les petits derniers ont été mangés et ils étaient restés bien frais. Donc, j'ai décrété que ces PiM's pouvaient se conserver 4 jours sans problème

 

 

 

Après la Tour de Pise, la Tour de PiM's    Muhahahaha IMGP0423

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Gourmandise
commenter cet article
2 20 /03 /mars /2012 16:40

Aujourd'hui 20 mars, ça y est, c'est le Printemps !!! J'en sais quelque chose puisque c'est en ce beau jour que j'ai pointé le bout de mon nez, il y a de ça 26 ans...

 

Donc inutile de vous dire que la petite fleur du Printemps, c'est MOI :)

 

Trêve de plaisanterie, je vous propose aujourd'hui un petit tour de main, pile-poils de saison : la cristallisation des fleurs de violettes, appelées aussi - Fleurs de Mars -

 

fleurs-de-violettes-cristallisees.JPG

 

Pour cela, faites un petit tour dans votre jardin et cueillez un beau bouquet de violettes :

 

photo.JPG

 

Ressourcez-vous, humez leur douce senteur et sortez les ingrédients de l'apprenti Maître-confiseur :

1 oeuf, dont vous n'utiliserez que le blanc

du sucre fin et blanc 

 

photo-2-horz.jpg

 

1) Équeutez à ras vos petites violettes

2) Battre votre blanc d'oeuf à la fourchette pour qu'il devienne légèrement mousseux

3) Saupoudrez une assiette d'une couche de sucre

4) Faites baigner vos violettes dans le blanc d'oeuf et déposez les une à une sur l'assiette

5) Saupoudrez les violettes de sucre à l'aide d'un chinois-étamine pour bien uniformiser

6) Roulez délicatement les violettes dans le sucre

7) Saupoudrez de sucre une grande assiette et étalez les violettes. Laissez sécher 24 à 48h à l'air libre puis enfermez-les dans un joli pot de verre, à l'abri de toute source de chaleur et lumière.

 

Suggestion d'une gourmande : vous pouvez utilisez ces violettes cristallisées en topping sur vos Cupcakes, cheescakes, ou dans un gâteau citron- fruits rouges par ex, ou encore en guise de sucre dans vos infusions...

Avec cette méthode, vous pouvez aussi cristalliser des feuilles de menthe ;D

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Gourmandise
commenter cet article

Présentation

  • : Du Goût tout en BaGoût
  • Du Goût tout en BaGoût
  • : Bonjour à tous ! Sophie, 27 ans, vivant à Rouen, fière de sa Normandie et surtout de sa gastronomie ! Ici, que du bon, du goût, du vrai ! Adepte du fait-maison,vous allez découvrir recettes et chroniques culinaires de la passionnée de cuisine que je suis. Le principe de ce blog ? Partager, échanger, me faire plaisir et vous régaler !
  • Contact
  • Retour accueil

Vos visites

Compteur Global

Partenaire de goût

L'astuce de la semaine

Pour une poudre de noisette bien parfumée, n'achetez pas de sachet tout prêt, pulvérisez tout simplement des noisettes entières

Retrouvez-moi sur...