Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 07 /11 /novembre /2013 17:28

Il y a deux mois de ça, à la Foire au vin, j'ai déniché quelques pépites qu'il nous tarde de déboucher.

Entre vin "plaisir du quotidien" et vin " quand on aura quelque chose à fêter" je me suis retrouvée avec une tripotée de bouteilles qu'il m'a fallu stocker dans le mini placard qui me sert de cave... Un tri préalable s'étant inéluctablement imposé, j'ai pu soulager ma cave de fortune de quelques bouteilles qui commencaient à prendre de l'âge. Et oui, pour moi, un bon Côte du Rhône peut être un excellent "CdR" s'il est bu dans les 3-4 ans grand max. Je ne parle pas des grands crus, bien évidemment :) Je me suis donc retrouvée avec 2 vins tanniques à "liquider", l'un pour un boeuf mijoté, l'autre pour des fruits de saison pôchés !

En voici donc la recette !

COING POCHE AU VIN EPICE & CRANBERRIES

4 coings

50 cl de vin rouge

15 cl de sucre

le zeste-ruban d'une orange -non traitée-

3 bâtons de cannelle

3 tranches de gingembre confit

1 poignée de cranberries séchées

 

L'idéal est de préparer la recette la veille afin que les coings aient le temps de bien s'imbiber du sirop et de se parer d'une jolie couleur. Mais pour les plus impatients, il est tout à fait possible de déguster les fruits le jour même :)

 

Faites chauffer le vin avec le sucre et toutes les épices dans une grande casserole.

Pendant ce temps, épluchez les coings, épépinez-les puis fendez-les en quartiers. Laissez-les cuire au moins 30 min dans le vin chaud, en remuant de temps en temps. Arrêtez la cuisson lorsque qu'une lame de couteau rentre facilement dans la chaire.

Laissez refroidir à température ambiante puis placez les coings au sirop dans un récipient hermetique. Il faut que les fruits soient entierement recouverts de sirop. 

Au moment du service, disposez des quartiers de coings dans vos coupes, recouvrez de sirop épicé et parsemez de quelques cranberries séchées.

 

Vous pouvez conserver vos coings pôchés au moins 3 jours au frais. Plus vous attendrez, meilleurs ils seront :)

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Dessert
commenter cet article
2 17 /09 /septembre /2013 14:26

Question : Comment alléger un flan sucré ?

> en diminuant la quantité d'oeufs ? oh non !

> en remplaçant le sucre par du miel ? sans doute, mais je ne saurais vous donner l'équivalence..

> en privilégiant le lait écrémé au lait entier ? oui, si vous en avez !

> en ne mettant pas de pâte brisée ? oui, c'est un bon début !

> en troquant la farine de blé pour de la maizena ? oui, mais que !

Ok, mais ce ne sont que de petits détails qui ne pèsent pas lourd dans la balance tout ca...

Allez, et si je vous disais que dans ce flan sucré pour 6-8 personnes, se cachent un peu moins de 3 kg de chair de courgette réduite en purée, me croiriez-vous ?

Ma main à couper que si je ne vous avais pas révélé le secret vous n'auriez jamais soupçonné la présence d'un légume vert dans ce dessert :) Parfumé (ou non) à ce que vous voudrez : fleur d'oranger, amaretto ou au Calvados, la courgette reste imperceptible et a le mérite de sacrement alléger l'addition calorique !

Pratique aussi pour liquider un max de courgettes du jardin, quand elles poussent plus vite qu'on ne les mange !

FLAN LEGER AUX POMMES   # A BASE DE PURÉE DE COURGETTE, MAGIQUE !

Pour un flan aux pommes de 6-8 personnes

2 kg 600 de courgettes

5 pommes

5 oeufs entiers

150 gr de farine

200 ml de lait

200 ml de sucre

80 gr de beurre

 

Faites bouillir de l'eau, non salée. Pelez les courgettes et faites en des cubes réguliers. Faites cuire dans l'eau bouillante jusqu'à ce qu'elles soient bien cuites.

Egouttez-les puis pressez-les de telle sorte à ce qu'elles recrachent un maximum d'eau.  Mixez ces courgettes en purée puis réservez.

 

Faites préchauffer votre four à 180°C.

Dans un saladier, fouettez légerement les oeufs en omelette. Dans un autre récipient, mélangez la farine et le sucre, puis ajoutez cela aux oeufs. Mélangez bien.

Faites fondre le beurre au micro-ondes et versez-le dans l'appareil, ainsi que le lait. Mélangez à nouveau. Ajoutez ensuite la purée de courgette. Vous devriez obtenir une sorte de pâte à crêpe épaisse. Parfumez avec ce qui vous fait envie.

 

Epluchez les pommes et faites-en de fines lamelles avec une mandoline. Mélangez ces lamelles de pommes à l'appareil puis versez le tout dans un plat, chemisé de papier sulfurisé.

Enfournez 45-50 min puis laissez refroidir à l'intérieur du four , porte entre-ouverte.

A dégustez tiède ou bien frais :)

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Dessert
commenter cet article
4 08 /08 /août /2013 17:48

J'ai entendu dire aux infos de ce matin, que Le Routard  "Languedoc-Roussillon" était le guide le plus vendu chaque année ! Et quel fruit cultive t-on particulièrement dans cette région ? Je vous le donne en mille : L' ABRICOT !

 

Pour en avoir plusieurs dans ma bibliothèque de " Routarde à 4 roues", je sais que dans la rubrique "alimentation" on peut retrouver quelques recettes de pays. On y trouve sans doute un dessert à l'abricot, peut-être même une Tatin qui sait... Toujours est-il que, de la classique Tatin aux abricots, j'ai voulu jouer la carte du dessert 100% méditerranée en l'agrémentant de produits emblématiques de la Provence Alpes Côtes d'Azur, à savoir de la Lavande et des Calisson d'Aix !

Et le challenge fut réussi !

TATIN A L'ABRICOT, LAVANDE ET CALISSON

Pour une tarte de 6 personnes et 3 individuelles

1,600 kg d'abricots

20  Calissons d'Aix en Provence

1 cuillère à soupe de fleurs de lavande

50 gr de beurre + 10 gr pour les moules

Sucre en poudre

1 disque de pâte brisée (+ la moitié pour les individuelles)

 

Lavez les abricots.

Munissez-vous de 2 grandes poêles. Faites fondre 25 gr de beurre dans chacune d'elles. Parsemez d'une fine couche de sucre et recommencez une 2eme fois. Laissez-le sucre se colorer un peu. Pendant ce temps, coupez les abricots en 2 pour en ôter le noyau.

Quand le caramel commence à se former, placez-y les abricots coté peau "en haut". Laissez caraméliser quelques minutes puis retournez-les.

 

Beurrez vos plats, qu'ils soient "anti-adhésifs" ou "silicone" et saupoudrez de sucre. Parsemez la moitié des fleurs de lavande et réservez le reste.

Disposez les abricots coté peau au fond du plat. Pensez à bien les tasser entre-eux. Si vous avez beaucoup d'abricots, vous pouvez même faire un 2ème étage.

Tapissez toute la surface abricotée de calissons, en les enfonçant légèrement.

 

Recouvrez de pâte brisée et glissez les bords de la pâte entre les fruits et le moule. Formez un petit trou au centre de la pâte en guise de cheminée.

Placez au frais jusqu'au moment de faire cuire : 25-30 min à 180°C. Laissez tiédir un peu et juste avant de servir, parsemez du reste de lavande.

 

A déguster avec une glace vanille ou "Lait d'Amande", un délice !

 

Le résultat ?

N'ayant pas utilisé beaucoup de sucre, je craignais que les abricots ne soient trop acides mais que nenni. Mes petits abricots sont ressortis doucettement acidulés et compotés comme il faut.

Si vous êtes charmée par l'ajout de calissons, n'ayez pas peur d'en mettre pour qu'en fondant à la cuisson, ils puissent former "un lit d'amande". Si mes invités les ont sentis, moi, pas assez. Alors je pense qu'une vingtaine de calissons devrait rectifier le tir !

Aussi, je vous conseille de préférer une pâte brisée à la feuilletée car celle-ci a tendance à trop s'imbiber de l'humidité des fruits.

Surtout, n'omettez pas de rajouter des petites fleurs après cuisson, elles sont indispensables; c'est encore meilleur avec :)

 

Vous voilà fin prêt à pâtisser une petite merveille fruitée !

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Dessert
commenter cet article
1 06 /05 /mai /2013 17:06

MARACUJA ,,, Késako ?!!

Pas de panique ! Passiflore, grenadille, maracuja (prononcez mara{gou}{dja}...ne sont que des synonymes pour désigner le plus romantique des fruits, le " Fruit de la Passion ".

Pour ma part, j'aime le déguster à la petite cuillère avec un petit peu de sucre. Une sorte de bonbon acidulé, mais pas que. On peut utiliser sa pulpe pour en faire des coulis, pour aromatiser une crème, et plus original : pour mitonner des marinades et vinaigrettes...etc. Les seules choses qui m'énervent, c'est leur prix et les ptites graines !

Un petit conseil pour bien les choisir ? Penchez vous plûtot vers les fruits les plus lourds et à la peau plissée. Cela veut dire qu'il ont été cueillis à maturité et seront ainsi plus gouteux et pas seulement "acides". Dixit ma Môman ! 

Mais là, je m'éloigne un peu du sujet...

 

Donc, pour les parfums de cette tarte, je n'ai rien inventé, cette association chocolat au lait / passion, nous la devons au Roi du Macaron, j'ai nommé "un certain" Pierre HERME. Il nous a fait saliver avec son macaron MOGADOR, maintenant, à nous de détourner cette association de saveurs !

TARTELETTE AU MARACUJA CURD & GANACHE CHOCOLAT AU LAIT

Pour une tarte de 22 cm ou 6 tartelettes

1 pâte sablée ou brisée

Pour le curd de maracuja {sans beurre} :

200 gr de purée de fruits de la passion "Cap Fruit"

ou 200 gr de jus prélevés des fruits, mais aie aie aie le porte-monnaie

150 gr de sucre en poudre

1 cuillère à soupe de maizena

3 oeufs battus

1 feuille 1/2 de gélatine

 

Pour la ganache :

200 gr de chocolat au lait à patisser

80 gr de crème liquide (allégé possible)

1 poignée de pépites de chocolat au lait

 

 

Faites préchauffer votre four à 180°C

Foncez un moule à tarte avec la pâte puis piquez-la à l'aide d'une fourchette sur toute sa surface ainsi que les rebords. Placez le moule 10 minutes au réfrigérateur ou congélateur.

Le four chaud, enfournez le fond de tarte et laissez cuire jusqu'à ce que la pâte soit légèrement dorée. Laissez tièdir à température ambiante.

 

Le curd de maracuja {sans beurre}

Dans un petit récipient, faites ramollir la gélatine dans un peu d'eau fraiche.

Dans un petit verre, versez 3 cuillères à soupe de pulpe de passion, prélevées sur les 200gr. Mélangez-y la maizena et versez dans une casserole de taille moyenne.

Ajoutez-y la pulpe de passion restante ainsi que le sucre. Mélangez bien et faites chauffer à feu moyen. Ajoutez les oeufs battus et mélangez à nouveau, toujours à feu moyen. Remuez régulièrement jusqu'à la consistance souhaitée. Cela peut demander une dizaine de minutes.

Retirez du feu et ajoutez la gélatine, bien essorée. Mélangez bien puis faites couler sur le fond de tarte. Faites prendre au frais le temps de préparer la ganache.

 

La ganache au chocolat au lait

Hachez le chocolat au lait et placez le tout dans un petit saladier. Ajoutez la crème et faites fondre au micro-ondes à basse température et par petites impulsions de 30 sec. Mélangez à la spatule entre chaque impulsions, le chocolat doit ressortir bien lisse.

Reprenez la tarte au curd. Parsemez de pépites de chocolat et coulez la ganache par dessus. Replacez au frais jusqu'au moment de servir.

 

Le résultat ?

Après avoir lontemps entendu parler des mérites de ce tandem doucement-acidulée, j'ai enfin testé par moi même ! Effectivement, l'équilibre des saveurs est parfait ! 

Je déconseillerais même aux amateurs de chocolat noir de privilégier leur couleur préférée, car à mon sens, il n'y a que la douceur du lait qui peut souligner cette acidité. Le chocolat noir l'écraserait..

Mais pourquoi ajouter des pépites de chocolats me direz-vous ? Et bien pour apporter un peu de croquant, pardi ! Et bien m'en a pris, parce que même si votre pâte reste croustillante (une journée au frais, ca va encore), le curd -mou- et la ganache -molle- auraient rendu l'ensemble trop écoeurant. Mais avec ces petites pépites, que ni ni.

 

"C'est bien mignon tout ça mais, la purée de fruits, ça se trouve où ?" Ne vous fatiguez pas à parcourir en long en large et en travers votre supermarket, vous n'en trouverez pas. En revanche, Internet, "Alice Délice" et autre "Du Bruit dans la Cuisine" ont le monopole de ces petites pochettes..alors courez-y vite ! Fraise, framboise, abricot..il en existe plein, et si une fois ouvert vous en avez trop, faites comme moi, congelez le reste :)

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Dessert Gourmandise
commenter cet article
2 23 /04 /avril /2013 17:27

Je lance un appel à toutes celles et ceux :

  • qui habitent Rouen et son agglo
  • qui appréciaient se rendre au Restaurant "La Table d' Alex", rue Ecuyère
  • qui déplorent la fermeture de cet établissement
  • qui regrettent ne plus pouvoir déguster leur fameuse "Tarte au chocolat blanc et au beurre d'arachide", qu'ils affichaient à la carte depuis des lustres !

--->>>> j'ai retrouvé leur recette ! <<<---

Enfin, "retrouvé"... J'ai bidouillé un truc qui y ressemble de très très près. J'avais déjà essayé de la "copier" il y a quelques années mais, pour avoir avoué mon échec au patron, je m'étais trop compliquée.. Ah ? Bon !! C'est ainsi que j'ai du revoir ma liste d'ingrédients et ma méthode surtout, et cette fois, tadaaaaa...

TARTE CHOCOLAT BLANC ET BEURRE DE CACAHUETE

Une tarte de 22 cm de diamètre

Une pâte brisée

300 gr de chocolat blanc

2 cuillères à soupe bombées de beurre de cacahuète

120 gr de crème liquide, allégée 15% de MG possible

1 feuille 1/2 de gélatine

Quelques cacahuètes (en coque) concassées

3 carrés de chocolat noir ou lait, fondus

 

Préchauffez votre four à 180°C.

Beurrez votre plat à tarte. Foncez avec la pâte et piquez-la à l'aide d'une fourchette. Enfournez une dizaine de minutes afin que le fond de tarte soit légèrement doré.

Sortez du four et laissez refroidir à température ambiante.

 

Pendant ce temps, faites ramollir la gélatine dans de l'eau froide.

Préparez la ganache. Hachez le chocolat blanc et mettez-le dans un petit saladier. Ajoutez la crème liquide. Faites fondre au micro-ondes à 700W par petites séquences et sans oublier de mélanger entre chaque.

Essorez la gélatine entre vos mains et ajoutez à la préparation. Mélangez bien.

Ajoutez ensuite le beurre d'arachide et versez sur le fond de tarte.

Laissez refroidir quelques minutes puis laissez prendre au frigo 2h.

Décorez à votre guise avec du chocolat fondu et des cacahuètes concassées.

 

TARTE CHOCOLAT BLANC ET BEURRE DE CACAHUETE

Le résultat ?

Une pâte croustillante, une ganache fondante et des décors croquants... Vous ne pourrez être qu' "addict" de ce dessert, une bouchée en appelle une autre... Rhhaaa !!!

Bien sûr, c'est une tarte qu'on ne présentera pas à nos copines régimeuses mais qu'est-ce que c'est bon ! Ne croyez pas que ce dessert est trop sucré, ni trop gras en bouche, il passe tout seul ! Bien entendu, si vous proposez cette tarte en fin de repas, n'ayez pas peur d'achever vos proches et proposez-leur de petites parts, ce seraient dommage qu'ils loupent cette merveille !

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Dessert
commenter cet article
1 18 /03 /mars /2013 17:14

A deux jours du Printemps, rien ne porte à croire que les beaux jours arrivent... En jetant un oeil par la fenêtre, j'aperçois encore un peu de neige que la pluie peine à faire disparaître.. C'est d'un gaie !!!!

Du coup, plutôt que de me pavaner devant les derniers produits primeurs, je continue de me régaler avec les petits desserts de l'hiver !

Voici ce que l'on peut faire avec un fond de corbeille à fruits, un fond de bouteille et un fond de sachet de chunks de chocolat blanc...Dit comme ça, ce n'est pas très ragoûtant, et pourtant, c'était fort goutû ! Comme je le dis souvent, "rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme", et ce pour le plus grand plaisir des papilles !

POIRE RÔTIE A LA CRÈME DE CASSIS &amp;amp; CHOCOLAT BLANC

Pour 2 personnes

2 poires mûres à point

1 verre à shooter de crème de cassis

quelques pépites de chocolat blanc

1 filet d'eau

 

Préchauffez le four à 180°C

Pelez les poires. Fendez-les en deux et épépinez-les. Enlevez également le fil qui mène à la queue du fruit.

Placez les demi-poires dans des petits récipients. Versez y un peu d'eau, histoire de recouvrir la surface. Versez de la crème de cassis dans le coeur ainsi que sur toute la chair de la poire. 

Enfournez 20 à 30 minutes selon la grosseur et la maturité du fruit.

Laissez refroidir, parsemez de pépites de chocolat blanc et dégustez tiède ou glacé.

 

Le résultat ? 

Enrobées de crème de cassis, de mûre ou de framboise, ces poires sont fondantes et déliceuses quand elles sont bien fraîches. Les pépites de choco sont facultatives mais agréables dans la mesure où elles apportent un peu de croquant au dessert.

Bien sûr, un petit speculoos accompagnera à merveille toutes ces petites choses :)

 

Pour 2 personnes

2 poires mûres à point

1 verre à shooter de crème de cassis

quelques pépites de chocolat blanc

1 filet d'eau

 

Préchauffez le four à 180°C

Pelez les poires. Fendez-les en deux et épépinez-les. Enlevez également le fil qui mène à la queue du fruit.

Placez les demi-poires dans des petits récipients. Versez y un peu d'eau, histoire de recouvrir la surface. Versez de la crème de cassis dans le coeur ainsi que sur toute la chair de la poire. 

Enfournez 20 à 30 minutes selon la grosseur et la maturité du fruit.

Laissez refroidir, parsemez de pépites de chocolat blanc et dégustez tiède ou glacé.

 

Le résultat ? 

Enrobées de crème de cassis, de mûre ou de framboise, ces poires sont fondantes et déliceuses quand elles sont bien fraîches. Les pépites de choco sont facultatives mais agréables dans la mesure où elles apportent un peu de croquant au dessert.

Bien sûr, un petit speculoos accompagnera à merveille toutes ces petites choses :)

 

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Dessert
commenter cet article
5 01 /03 /mars /2013 11:01

Grain de riz au ventre rebondi, cherche bras lactés pour s'enrober...

Si ta vie manque de croquant et que tu es tenté(e) par un café,

rejoins-moi vite et tape RIZAULAIT sur ton smartphone...

Si affinité, j'te laisserai m'titiller mes framboises !

 

riz-au-chocolat-blanc--cafe-et-framboise--noix-de-pecan-ca.JPG

 

Pour 4 personnes :

(Recette Nestlé dessert à peine modifiée)

140 gr de riz rond ( de Camargues ou Arborio)

1 tablette de chocolat blanc au café Nestlé

(ou 200 gr de chocolat blanc et quelques CS de café très fort)

300 gr de framboises fraîches

1/2 L de lait 1/2 écrémé

+ 40 cl de crème liquide à 18 ou 30% MG

60 gr de noix de pecan

60 gr de sucre blanc en poudre

+ Chantilly (facultatif)

 

Le riz au lait chocolat blanc et café :

Versez le lait + crème dans une grande casserole et faites chauffer sur feu moyen. Pendant ce temps, rincez rapidement votre riz.

Lorsque le mélange boue, baissez à tout petit feu et versez le riz. Mélangez régulièrement. Comptez une quarantaine de minutes de cuisson pour obtenir un riz au lait crémeux et des grains juste "cuits".

 

Pulvérisez ou hachez le chocolat blanc au couteau. Hors du feu, versez le choco dans le riz au lait et mélangez bien jusqu'à ce que ce soit bien homogène.

 

Versez le tout dans un grand récipient et laissez refroidir à température ambiante. Filmez au contact du riz et placez au frigo jusqu'au moment de servir.

 

Les barres de noix de pécan caramélisées :

Pendant ce temps, faites un caramel dans une poêle avec le sucre et quelques gouttes d'eau.

Concassez les noix de pécan et jetez-les dans la poêle, en les remuant bien pour les enrober de caramel.

Sur une feuille de papier sulfu, disposez des petits tas de noix caramélisées et donnez-leur la forme qui vous plaît. Laissez refroidir quelques minutes pour faire durcir.

 

Au moment de servir, dressez les verrines :

Sortez le riz au lait du frigo.

Disposez les framboises au fond de vos verrines. 

A l'aide une cuillère, touillez le riz de telle sorte à cassez "le bloc", vous devriez retrouver l'onctuosité du riz.

Versez le riz par dessus les framboises. (Ajoutez un tourbillon de chantilly) et plantez une barre de noix de pecan caramélisées...

 

riz-au-chocolat-blanc-cafe--noix-de-pecan-caramelisees-.JPG

 

Le résultat ?

 Parfois, il est inutile de chercher bien loin une bonne recette au chocolat quand de supers desserts sont inscrits sur l'emballage de la plaquette !

C'est un dessert frais et onctueux qui vous attend là. Le café n'est pas trop fort et la petite touche de chantilly permet d'apporter un peu de rondeur et de neutralité au palais.

A ma grande surprise, les framboises se marient à merveille avec le chocolat blanc au café, et c'est sans compter leur fraîcheur acidulée bien sûr.

Que dire des barres de noix de pécan....elles pourraient être largement servies en unique mignardises car elles le valent à elles-seules.

Il n'y a plus qu'à !!!

DéLECTEz-vous d'un dessert LACTE

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Dessert
commenter cet article
1 14 /01 /janvier /2013 16:00

Bonjour à tous !

 

Après une loooongue absence, en raison des fêtes de fin d'année, me revoilà parmi vous ! J'espère que vous avez tous passé de supers moments avec vos familles et que cette nouvelle année roulera comme sur des roulettes !

 

C'est donc avec beaucoup de retard que je présente mon dessert de la Saint-Sylvestre, un dessert dont je suis très fière puisque je l'ai pensée de A à Z. A l"aube de la Chandeleur, un dessert se mettant sur son 31 n'est plus vraiment de saison... Mais si vous troquez la déco "poinsettia et branche de houx" pour quelques oeufs en chocolat et petits canards à plumes, vous ferez de cette bûche, un délicieux dessert de Pâques :) 

 

bavarois-passion-creme-de-pistache-et-insert-gelee-de-frai.JPG

 

      La recette qui va suivre est à procéder dans le même ordre afin d'éviter toute mauvaise surprise et pic de colère. Ne vous laissez pas impressionner par la quantité d'ingrédients et la longueur de la recette, ce dessert est extrêmement simple à réaliser. Bien  sûr, je vous conseille de vous y atteler la veille ou l'avant-veille même, car de toutes façons ce dessert se conserve facilement 4 jours.

 

Pour une terrine de 30 cm environ (8-10 personnes)

 

{Le biscuit Joconde }

trouvée ici

Une plaque à pâtisserie de 35 par 25 cm

4 oeufs à température ambiante

120 gr de sucre blond

80 gr de farine

40 gr de poudre d'amande

2 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger

30 gr de beurre fondu refroidi

2 feuilles de tranfert alimentaire (facultatif)

 

Préchauffez le four à 180°C.

Prenez vos oeufs. Séparez le blanc des jaunes. Blanchissez vos jaunes avec 60 gr de sucre blond. Incorporez farine, poudre d'amande et fleur d'oranger. Détendez le mélange avec le beurre fondu.

Montez vos blancs en neige. Lorsqu'ils moussent (à mi-parcours) ajoutez les 60 gr de sucre restant, fouettez jusqu'à ce qu'ils deviennent fermes et nacrés. Incorporez délicatement les blancs à la 1ère préparation.

Placez les feuilles de transfert alimentaire sur votre plaque à pâtisserie. Versez l'appareil par dessus et enfournez 10-12 minutes, la génoise doit légèrement blondir. (Si vous n'utilisez pas de feuilles de transfert, tapissez votre plaque de papier sulfu, beurrez-le puis versez la pâte par dessus)

Faites refroidir et démoulez délicatement. Taillez trois bandes correspondant aux parois de votre terrine et réservez.

 

 

{ L'insert de gelée de fraise }

1/2 boite de fraises au sirop (env 200mL restant) ou 40 cl de coulis

1 gr d'agar-agar

1 autre moule du même genre que celui de service


Dans une petite casserole, mixez légèrement vos fraises avec leur jus. Ajoutez la poudre d'agar-agar et faites chauffer jusqu'à ébullition tout en mélangeant. 

Tapissez les parois du moule de film. Versez l'appareil encore chaud sur 1.5 cm d'épaisseur et placez au frais. S'il vous reste du mélange, procédez de la même manière avec un autre moule. Cet excédent de préparation vous permettra de faire des décorations sur le dessus du dessert.

 

{ Le bavarois passion }

trouvée ici

200 ml de purée de fruit de la passion (Cap Fruit, en magasin spécialisé type Alice Délice)

90 gr de sucre en poudre blanc

30 cl de crème liquide à 30% de mat.grasse minimum

8 gr de feuilles de gélatine

 

Une heure avant de vous atteler à la recette, placez la crème et le bol de votre robot au frigo.

 Plongez quelques minutes les feuilles de gélatine dans un bol d'eau fraîche.

Dans une petite casserole, faites chauffer 6 cuillères à soupe de purée de fruits de la passion avec le sucre. Hors du feu, ajoutez les feuilles de gélatine. Mélangez bien et ajoutez le reste de la purée de fruits. Laissez refroidir.

Reprenez votre bol bien rafraîchi et montez la crème liquide en chantilly, bien serrée mais attention à ne pas la faire grainer.

Mélangez délicatement et en plusieurs fois la chantilly à l'appareil passion.

 

Le montage :

Tapissez le moule de service de film alimentaire en veillant à bien faire déborder le film sur les côtés. Tapissez les côtés des bandes de génoise. Gardez-en une pour faire le fond de votre dessert. N'oubliez pas qu'une fois votre dessert démoulé, le fond du moule deviendra le haut de votre dessert.

Versez la moitié du bavarois-passion dans le moule. Laissez prendre au frigo 1h. Quant au reste, laissez-le à température ambiante, cela évitera à la préparation de trop figer en attendant.

Cette 1h écoulée, reprenez votre moule contenant 1.5 cm de gelée, démoulez délicatement. Disposez cet insert de gelée sur le bavarois légèrement pris. Versez le reste du bavarois qui était resté à température ambiante, par dessus. Replacez au frigo pour une nuit, ou 4h minimum.

 

Passé ce laps de temps, reprenez votre terrine. Votre bavarois doit être devenu bien ferme. Etalez au doigt 1 cm de crème au beurre à la pistache. S'il vous en reste, sachez que la crème au beurre se congèle très bien plusieurs mois)


{ La crème au beurre pistache }

Ma recette ici, proportions à diviser par 2


Couvrez de la dernière bande de génoise en pressant suffisamment.

Munissez-vous d'un plat de service à peu près du même gabarit que la terrine. Posez-le sur votre terrine et retournez-là d'un seul coup. Tirez légèrement les films alimentaires dépassant pour démouler le dessert.

 

Décorez comme bon vous semble avec le reste de gelée de fraises, des pépites de chocolat, des petits sujets...ou tout ce qu'il vous plaira, A-MU-SEZ VOUS !


buche-bavarois-passion--creme-de-pistache--insert-de-gele.JPG

 

Voilà, il ne vous reste plus qu'à vous en payer une tranche !    

 

 

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Dessert
commenter cet article
7 09 /12 /décembre /2012 04:00

Décembre est bien entamé, le froid s'est installé, les premiers flocons sont tombés et le sapin est décoré !

Chaque jour passé nous rapproche un peu plus de Noël et c'est l'effervescence !

 

christmas icon 002 

Bon nombre d'entre nous (nous les bloggeuses) s'organisent déjà et testent avant l'heure les petits plats qu'elles comptent servir à leur famille pour le reveillon. Vous pouvez ainsi trouver sur la toile les meilleures fois gras poêlés, bouchées à la reine, truffes chocolatée ou autres bûches...chez nos bloggeuses préférées.

Moi aussi j'ai tenu à me préparer au "non-Noël" et vous propose ainsi un dessert rapide et requérant peu d'ingrédients. Un dessert susceptible de plaire aux chefs (cuisinières) de famille, qui n'opteraient pas pour l'inconditionnelle bûche pâtissière..

 

J'ai pensé à La Marquise, un dessert je voulais goûter depuis longtemps. La Marquise est en général au chocolat noir et est souvent accompagnée d'une crème anglaise. Pour que ma Marquise soit encore plus festive, je l'ai agrémentée de crème de marron et ai aromatisé la crème anglaise d'un zeste d'orange...

 

 

marquise-marron-chocolat-creme-anglaise-a-l-orange.jpg

 

 

Pour 6 personnes :

 

200 gr de chocolat noir à pâtisser

300 gr de crème de marron

200 gr de beurre

 

50 cl de lait entier

3 jaunes d'oeuf

2 belles cuillères à soupe de sucre en poudre

1 orange bio ou non traitée après récolte

 

 

La très chère Marquise :

Concassez le chocolat noir et placez le dans un grand récipient.

Coupez le beurre en cubes  et ajoutez au chocolat. Faites fondre le tout au micro-ondes par petites pulsions. Mélangez bien à la maryse (le fouet incorporerait trop d'air à l'appareil) puis ajoutez la crème de marron et mélangez à nouveau. 

Versez dans des moules en sillicone ou dans des ramequins filmés. Laissez prendre 6 h au réfrigérateur.

 

 

La crème anglaise à l'orange :

Faites chauffer le lait à la casserole.

Pendant ce temps, munissez vous d'un économe et prélevez le zest de l'orange en "ruban" (ayez la main légère de telle sorte à ne pas prélever le blanc, appelé "zist", qui détient toute l'amertume de l'écorce). 

Dans un récipient, placez les jaunes d'oeuf.

Quand lait est bien chaud, versez sur les jaunes d'oeuf et mélangez vivement pour éviter que les oeufs ne coagulent.

Ajoutez le sucre et le zest puis reversez la préparation dans la casserole. Mélangez sans cesse à la cuillère en bois.

Le lait peut demander 10-15 min pour épaissir et se transformer en crème, alors ne fléchissez pas, touillez :)

Pour vérifier si la crème anglaise est suffisament épaissie, sortez votre cuillère et passez le doigt dessus, si la trace de votre doigt reste marqué, c'est qu'elle est prête.

Si vous dépassez cette étape, la crème ne va pas davantage s'épaissir mais devenir granuleuse, dans ce cas, otez les zests et secouez vivement la crème dans une bouteille ou un bocal, elle redeviendra lisse.

 

Ôtez le zest d'orange de la crème anglaise. Laissez-la refroidir à température ambiante puis placez au frigo.

A mon sens, il est inutile de laissez le zest plus longtemps dans la crème, car celle-ci est déjà bien parfumée :)

 

L'instant T :

Sortez les marquises 15 min avant de servir.

Placez-les au centre d'une assiette creuse et versez la crème anglaise tout autour.

Vous pouvez jouer sur la déco en saupoudrant de cacao amer et y plantant de petits personnages... 

 

pencil015

 

Le résulat ?

Un dessert frais et fondant qui ravira tous les amateurs de chocolat et de crème de marron.

La crème anglaise est veloutée, bien parfumée et aucunement amère.

Vos convives succomberont aux odeurs d'orange et de chocolat, l'effet est ennivrant, je vous le garantis !

Jouez avec des moules de différentes formes pour un joli visuel, notamment ceux qui permettent d'obtenir un petit creu pour y verser la crème anglaise.

Amusez-vous !

 

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Dessert
commenter cet article
5 30 /11 /novembre /2012 11:59

Bonjour à tous !

 

Pour celles et ceux qui ont l'habitude de me suivre, vous aurez remarqué qu'en ce moment je n'ai pas trop le temps de faire mon petit tour dans votre cuisine et encore moins de publier mes derniers essais... Je sais que je fais tout mon possible pour y remédier mais je ne peux m'empêcher de penser que je vous délaisse !! Alors, en attendant que les choses se calment, voici une petite recette qui, en plus de soulager ma conscience, est aussi rapide à présenter qu'à préparer !

 

Cette petite crème est à mi chemin entre le flan et le clafoutis, recette que j'aurais pu classer dans la catégorie "le mariage réussi des aliments de la même couleur" J'avais une mini grappe de raisin qui commençait à se flétrir, du sirop de violette qui n'était pas sorti de son placard depuis longtemps...un oeuf de poule qui passait par là...et hop, notre dessert du soir était là :)

 

creme-express-a-la-violette-et-raisin-noir.JPG

 

Pour 3 ramequins

 

1 petite grappe de raisin noir "muscat"

1 oeuf

10 cl de crème liquide

1 cuillère à soupe de maizena

3 cuillères à soupe de sirop de violette

Quelques gouttes de colorant bleu et rouge  Facultatif

 

 

Préchauffez votre four à 180°C

Dans un bol, diluez la maizena avec la crème liquide. Ajoutez l'oeuf battu et le sirop de violette. Mélangez bien. Ajoutez quelques gouttes de colorant si vous le souhaitez et mélangez à nouveau.

Lavez vos grains de raisins. Ouvrez les en deux, en porte-feuilles, afin d'en ôter les pépins. Disposez-les dans les ramequins. Versez l'appareil par dessus et enfournez 15 minutes. La crème doit être prise.

Laissez refroidir à température ambiante et dégustez bien frais.

 

creme-express-a-la-violette-raisin-noir.JPG

 

En guise de déco, j'aurais bien aimé ajouter une petite fleur de violette cristallisée...mais je n'en avais plus.. J'en referai au printemps prochain :)

 

Bon WE à tous !


Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Dessert
commenter cet article

Présentation

  • : Du Goût tout en BaGoût
  • Du Goût tout en BaGoût
  • : Bonjour à tous ! Sophie, 27 ans, vivant à Rouen, fière de sa Normandie et surtout de sa gastronomie ! Ici, que du bon, du goût, du vrai ! Adepte du fait-maison,vous allez découvrir recettes et chroniques culinaires de la passionnée de cuisine que je suis. Le principe de ce blog ? Partager, échanger, me faire plaisir et vous régaler !
  • Contact
  • Retour accueil

Vos visites

Compteur Global

Partenaire de goût

L'astuce de la semaine

Pour une poudre de noisette bien parfumée, n'achetez pas de sachet tout prêt, pulvérisez tout simplement des noisettes entières

Retrouvez-moi sur...