Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 16 /04 /avril /2013 17:36

Trois, quatre ..

 

" Des ptits choux, des ptits choux, eeenncore des ptits choux ! 

Des ptits choux, des ptits choux, toujours des ptits choux !

Des choux d'première claaasse, des choux qu'on s'arraaaache ! "

 

C'est sans doute très égoïste, mais il est rare que je cuisine un ingrédient ou un plat que je n'aime pas. L'éclair, le choux-chantilly, le salambo... Ce genre de pâtisseries fourrées (sauf le Paris-Brest, cherchez l'erreur) je n'en raffole pas. La faute à ces maudites Pâtisseries qui n'ont aucun scrupule à nous refourguer des choux trop mous, au fondant trop sucré et garnis d'une crème pâtissière trop fade. Voilà pourquoi 'l'éclair" a longtemps été bani de mon vocabulaire culinaire ! 

Mais bon, tout comme il ne faut pas dire "Fontaine, je ne boirai jamais de ton eau", j'ai décidé de regoûter, tout en sachant pertinemment que les prochains, ce seraient les miens !

Et là évidemment, ça change tout ! 

 

 eclair-caramel-beurre-sale.JPG

 

Pour 8 beaux éclairs  (+ quelques-uns qui auront servis de cobayes)

 

La pâte à choux

(recette d'une collègue)

150 gr d'eau

80 gr de beurre

1 pincée de sel + 3 de sucre en poudre

120 gr de farine tamisée

3 oeufs

 

La crème patissière au caramel beurre salé

(recette issue d'un mix de tout ce que j'ai pu lire)

1/2 L de lait 

50 gr de maïzena ou de farine

3 jaunes d'oeufs

90 gr de sucre 

200 gr de caramel au beurre salé

(dont vous retrouverez la recette ici, et que vous multiplierez par 1,5)


La déco

3 cuillères à soupes  bombées de caramel au beurre salé

Une poignée de pralin

 

Les choux :

Préchauffez le four à 175°C, chaleur tournante.

Dans une grande casserole, portez à ébullition l'eau et le beurre avec le sel et le sucre. Hors du feu, versez la farine d'un seul coup et mélangez bien avec une spatule jusqu'à ce que le mélange forme une boule.

Remettez sur le feu et mélangez à nouveau 1 min, histoire d'assécher un peu la pâte. Ensuite, cassez l'oeuf par dessus et mélangez à nouveau hors du feu. Mélangez jusqu'à ce que vous formiez une boule. Sur le feu, asséchez à nouveau la pâte 1 min. Recasser l'oeuf par dessus et ainsi de suite jusqu'au 3ème oeuf.

Au final, vous devriez vous retrouver avec une pâte assez souple et un peu collante.

Mettez en poche la pâte à choux. Utilisez une douille de 2cm. Sur une feuille de papier sulfu, étirez des choux sur 11 cm. Ils grandiront légèrement  à la cuisson, alors pensez à bien les espacer. Enfournez environ 25 min.

Je vous conseille de faire cuire une 1ère tournée de 2 ou 3 éclairs dans les délais apartis pour voir comment ils ressortent. S'ils sont loupés(trop cuits ou pas assez), vous aurez largement de quoi en refaire et de réajuster la cuisson.

Laissez les refroidir à température ambiante le temps de faire la crème.

 

La crème pâtissière au caramel beurre salé :

Dans une casserole moyenne, faites bouillir le lait. Prélevez-en un peu pour diluer la maïzena dedans et reversez dans la casserole. Pendant ce temps, blanchissez les jaunes d'oeuf avec le sucre.

Quand le lait boue, versez sur l'appareil aux jaunes. Mélangez rapidement au fouet et reversez le tout dans la casserole, sur feu moyen. Continuez de mélanger jusqu'à ce que le mélange épaississe.

Au bout de quelques minutes, éteignez le feu. Ajoutez le caramel au beurre salé et mélangez bien. Si la crème n'est pas suffisamment "salée" pour vous, ajoutez une pincée de fleur de sel et regoûtez.

Versez le tout dans un grand récipient et placez au frais 3/4 d'heure (dehors c'est encore mieux, pas besoin d'attendre que ça refroidisse). La crème se sera légèrement densifiée et ressemblera à une Danette épaisse.

 

Le montage de l'éclair : 

Pour celles et ceux munis d'une douille assez longue, vous pourrez garnir le choux comme le veut la tradition, c'est à dire par 2 petits trous sous l'éclair. Moi, je vous propose une solution plus sûre et pour l'avoir testée, ne vous incommodera pas de crème sur les genoux puisque celle-ci se tient plutôt bien.

Fendez délicatement vos choux dans le sens de la longueur et au 2/3 de son épaisseur.

Ajustez une douille cannelée à votre poche et remplissez de crème pâtissière. Garnissez généreusement vos choux d'un bout à l'autre en faisant comme des "8" (ce n'est pas ce que j'ai fait, mais j'y ai pensé qu'après).

Avant de refermez vos éclairs, faites chauffer votre caramel beurre salé quelques secondes au micro ondes. Un caramel détendu s'étale mieux (je vous défends de penser que pour les femmes, c''est pareil  lol). Parsemez de pralin et gardez au frigo -ou mieux- dans une pièce froide jusqu'au moment de servir. 

 

Il ne vous reste plus qu'à mordre à pleines dents !

 

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Gourmandise
commenter cet article
1 08 /04 /avril /2013 16:31

Bonjour à tous !

 

Aujourd'hui, c'est lundi - jour de fête puisque ce soir, c'est TOP CHEF ! Mon petit rdv hebdo que je ne louperais sous aucun pretexte !

En parallèle de cette émission, sont également diffusées des petites séquences où chacun des Chefs propose des recettes tout simplement chics. Un jour, Guylaine ARABIAN, la plus pince-sans-rire de tous les Chefs,  nous proposait cette délicieuse entrée. Et moi, toquée comme je suis, j'ai essayé de me prendre pour un ptit chef... Le suspense était à son comble et ce fût un véritable carton !

 

oeuf-poche-poireaux-vinaigrette-fruits-sec-guylaine-arabia.JPG

 

 

Pour 4 personnes :

4 oeufs extra frais et extra froids (prévoyez le double pour vous entraîner avant)

1 botte de poireaux (les tiges)

Une belle pincée d'herbes fraîches ciselées : ciboulette, cerfeuil et persil pour moi

4 tranches de jambon sec type Pata Negra, Bayonne..

1 C à S par litre de vinaigre blanc

1/2 cuillère à café de moutarde à l'ancienne

1 cuillère à soupe bombée d'un mélange poudre de noisette et poudre d'amande

Sel, poivre, huile neutre (pas d'olive)

        {Recette en plusieurs étapes où même les oeufs peuvent être pochés à l'avance !}

 

L'oeuf poché, un art qui demande autant de persévérance que d'oeufs ! Voici le résumé des meilleurs trucs et astuces pour réussir son noeu-noeuf.

Avant toute chose, puisque vous pochez vos oeufs à l'avance, préparez un saladier avec de l'eau froide et quelques glaçons.

Munissez vous d'une grande casserole que vous remplirez de 6 cm d'eau, ajoutez le vinaigre blanc. Faites chauffez à petit feu. Pendant ce temps, cassez l'oeuf dans un ramequin.

Lorsque l'eau frémit, faites glissez délicatement votre oeuf dans l'eau frémissante, maintenez cette température, c'est important. Car plus l'eau est chaude, plus votre blanc s'épanouira et se désolidarisera de son jaune.. Si le blanc tente de se répandre..essayez de le rabattre sur le jaune. Comptez environ 2 min de pochage et n'hésitez pas à sortir légèrement l'oeuf de son eau pour tâter le jaune, il doit rester très souple sous le doigt puisque il doit rester coulant. 

Lorsque l'oeuf vous semble cuit, égouttez-le à l'aide d'une cuillère à trous ou d'une araignée et laissez-le refroidir dans le saladier d'eau glacé pour en stopper la cuisson.

Procédez de la même manière pour les autres oeufs. Ne succombez pas à la tentation d'en pocher plusieurs à la fois, les blancs se colleraint entre-eux et c'est la cata. Inutile de se précipiter puisque vous les préparez à l'avance :)

 

Les poireaux fondants 

Faites chauffer une grande casserole d'eau salée.

Choisissez des poireaux du même calibre. Ne gardez que les tiges (soit à peu près 20 cm de longueur). Faites-en des tronçons de part égale et lavez-les bien sous un filet d'eau.

Constituez des paquets de 3 tronçons et ficelez-les ensemble avec une corde à rôti. Plongez-les dans l'eau bouillante une dizaine de minutes selon leur grosseur. Vérifiez la cuisson à l'aide d'une fourchette, elle doit traverser les fibres sans aucune résistance.

Égouttez les poireaux et réservez.

 

La vinaigrette

Dans un petit bol, mélangez la moutarde avec 3 cuillères à soupe d'huile. Ajoutez les poudres de fruits secs, le sel, le poivre et les herbes ciselées. Goûtez et ajustez en vinaigre si vous souhaitez quelque chose de plus acide. Réservez au frigo.

Au dernier moment, le dressage !

Faites chauffer une grande casserole d'eau salé, encore ! 

Pendant ce temps, réchauffez quelques minutes au micro-ondes vos poireaux. Dressez les sur l'assiette de service. Salez-les et badigeonnez-les de vinaigrette. 

Lorsque l'eau boue, plongez les oeufs (déjà pochés) 45 sec le temps de les réchauffer.

Préparez un torchon propre à côté de vous sur lequel vous les égoutterez quelques secondes. Disposez l'oeuf sur les tronçons de poireaux-vinaigrette et salez-le. Ajoutez une jolie rosace de jambon et quelques herbes, puis faites une petite entaille sur le dessus pour en faire dégouliner le jaune et mettre en appétit vos invités !

 

oeuf-poche-et-poireaux-a-la-vinaigrette-d-amande-et-noise.JPG

 

Le résultat ?

Supportrice du club du "tout fait à l'avance", je suis contente d'avoir trouvé cette astuce du "réchauffage" d'oeuf poché car sans elle, je ne me serais jamais lancée. J'aime faire plaisir à mes hôtes, alors prendre le risque de ne rien sortir de potable alors que tout ton petit monde n'attend que toi et tes assiettes...non non non, mes nerfs ne sont pas assez solides !

Alors, il est vrai que cela demande quand même du temps, de la technique et il est aussi rageant de "saccager" tant d'oeufs pour enfin arriver à un résultat "correcte". Bien sûr, celui de la photo n'est pas le plus beau specimen, mais j'ai préféré donner les plus réguliers à mes invités. Je suis sûre que vous me comprendrez :)

 

Pour ce qui est du goût, ça ne peut être que délicieux, puisque c'est "lélaine" qui l'a inventée ! La vinaigrette fraîche sur les poireaux tièdes, c'est à tomber. Les fruits secs se marient merveilleusement bien avec le côté sucré des poireaux et surtout si vous optez pour un jambon de pays au bon goût de noix ! C'est top !

En bef, voilà une recette de Chef qui nous confirme une fois de plus que c'est avec les ingrédients le plus simples qu'on arrive à toucher et à régaler la majorité d'entre-nous :)

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Oeufs
commenter cet article
2 02 /04 /avril /2013 17:07

Gigot d'agneau, bon vin et chocolat...tels étaient les maîtres-mot de ce dernier WE...

Alors, après nous en être mis plein la panse, revenons aux fondamentaux d'une nourriture saine qui apaisera foie et artères !

 

En cette fin d'hiver (désolée, mais j'ai encore trop de mal à croire mon calendrier ! ), je ne me régale plus des champignons de Paris... Et pourtant à la vue d'une simple barquette, je me laisse souvent séduire par leur petit chapeau tout-blanc tout-rond et me force ainsi à les manger sans délectation.

Bien que j'ai le soucis de diversifier mon alimentation, c'était tout de même bêta de m'infliger ça, me suis-je dit, alors que la culinosphère regorge d'idées pour décliner ces petites choses aux senteurs de sous bois (même s'ils n'ont jamais mis le pied dans "le bois", je vous l'accorde).


Du coup, j'ai surfé sur la vague des petits pâtés végétaux et il ne m'a pas fallu plus de 10 min de préparation pour aboutir à ma version 100% végétale et 100% gourmande !

 

tartinade-rustique-de-champignon-boulgour-et-noisette.JPG

 

Pour 4-6 personnes soit 2 ramequins

400 gr de champignons de paris

1 cuillère à soupe bombée de beurre (léger possible)

2 cuillères à soupe bombées de boulgour -non cuit-

1 cuillère à soupe bombée de son d'avoine (ou de blé)

1/2 cuillère à café d'ail lyophilisé

1 poignée de noisettes

sel, poivre

 

Faites torréfier quelques minutes les noisettes dans un four chaud. Concassez-les et réservez.

Coupez grossièrement les champignons. Faites-les cuire dans une poêle avec une pichnette d'huile d'olive. Salez, couvrez pendant la cuisson, cela va aider à ce que les champignons rendent leur jus.

Le jus venu, versez les cuillèrées de boulgour et d'ail. Remuez et laissez gonfler quelques minutes. Ajoutez ensuite le son d'avoine. Arrêtez le feu et mixez légèrement l'appareil. Mélangez-y les noisettes concassées, réservez-en un peu pour la déco.

Préchauffez votre four à 180° C.

Munissez-vous de vos ramequins puis beurrez-les légèrement. Remplissez vos ramequins et parsemez du reste de noisettes. Enfournez une trentaine de minutes.

Laissez refroidir et dégustez sur des petites tranches de pain ou même des croûtons :)

 

tartinade-rustique-aux-champignons--noisettes-et-boulgour.JPG

 

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Apéritif
commenter cet article
2 26 /03 /mars /2013 23:14

Plus que 5 jours avant de donner le top départ à la fameuse Chasse aux Oeufs en chocolat... "et les cloches sonnent, sonneeeeuuuhhh" (Tina Arena)

Même si poules, poissons et autres lapins restent les bébêtes indétrônables de Pâques, pourquoi ne pas cacher dans votre jardin de petits choco tout-bon-faits-maison et qui sortiront un peu de l'ordinaire ? 

Pour ce faire, je vous propose de vous munir de quelques cuillères en bois, d'une tablette de bon chocolat et de 2-3 petites bricoles.. afin de confectionner ce genre de sucettes à faire trempette dans le lait chaud ou " juste à croquer " tout simplement, pour les plus impatients :D

 

cuillere-a-faire-fondre-chocolat-au-lait-fleur-de-sel-cac.JPG

 

Pour 7-8 cuillères en chocolat

200 gr de chocolat au lait de très bonne qualité

2 barres de chocolat blanc

1 petite poignée de cacahuètes non salées

De la fleur de sel

 

Munissez-vous de petits moules souples ou en silicone, l'un pour les "sucettes", l'autre pour les déco en chocolat blanc. Lavez et séchez des cuillères ou bois ou tout autre pic ne craignant pas la chaleur.

Hachez ou mixez le chocolat au lait. Faites-le fondre au micro-ondes à faible température et en plusieurs fois.

Une fois fondu, laissez-le refroidir le temps de concasser les cacahuètes. Mélangez-les au chocolat avec une pincée de fleur de sel. N'ayez pas la main trop lourde.

Coulez la préparation dans les moules (réservez l'équivalent d'une cuillère à café de choco fondu) et plantez les cuillères dedans. Parsemez de reste de cacahuètes et quelques grains de fleur de sel.

Faites prendre 15 min au réfrigérateur.

 

Pendant ce temps, procédez de la même manière avec le chocolat blanc. Coulez dans les petits moules de déco, pas plus épais que 5 mm, au risque que ce soit difficile à coller sur les sucettes.

Faites prendre au congélateur quelques minutes.

 

Reprenez les sucettes au chocolat au lait et les déco au chocolat blanc, démoulez délicatement. Faites refondre le chocolat réservé précédemment, et utilisez-le comme colle pour fixer les déco de chocolat blanc sur les sucettes au chocolat au lait. Laissez prendre quelques minutes.

 

cuillère à faire fondre chocolat au lait fleur de sel et

 

Le résultat ?

Le mariage du sel et du chocolat n'est plus à prouver ! C'est complètement addictif ce truc.. Et les cacahuètes n'arrangent rien à notre problême ! En gros, vous aurez la langue collé au chocolat jusqu'à ce que bois-léché s'en suive :)

Question esthetico-technique, vous pouvez jouer la carte Pâques à fond et découper les alvéoles d'une boite d'œufs f pour en faire des assises aux cuillères. Ensuite, amusez vous à en faire de jolis pâquets à l'aide de papier transparent et de petits rubans.

 Vous ferez ainsi plaisir à quiconque vous offrirez votre petite surprise chocolatée. 

 

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Gourmandise
commenter cet article
1 18 /03 /mars /2013 17:14

A deux jours du Printemps, rien ne porte à croire que les beaux jours arrivent... En jetant un oeil par la fenêtre, j'aperçois encore un peu de neige que la pluie peine à faire disparaître.. C'est d'un gaie !!!!

Du coup, plutôt que de me pavaner devant les derniers produits primeurs, je continue de me régaler avec les petits desserts de l'hiver !

Voici ce que l'on peut faire avec un fond de corbeille à fruits, un fond de bouteille et un fond de sachet de chunks de chocolat blanc...Dit comme ça, ce n'est pas très ragoûtant, et pourtant, c'était fort goutû ! Comme je le dis souvent, "rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme", et ce pour le plus grand plaisir des papilles !

POIRE RÔTIE A LA CRÈME DE CASSIS & CHOCOLAT BLANC

Pour 2 personnes

2 poires mûres à point

1 verre à shooter de crème de cassis

quelques pépites de chocolat blanc

1 filet d'eau

 

Préchauffez le four à 180°C

Pelez les poires. Fendez-les en deux et épépinez-les. Enlevez également le fil qui mène à la queue du fruit.

Placez les demi-poires dans des petits récipients. Versez y un peu d'eau, histoire de recouvrir la surface. Versez de la crème de cassis dans le coeur ainsi que sur toute la chair de la poire. 

Enfournez 20 à 30 minutes selon la grosseur et la maturité du fruit.

Laissez refroidir, parsemez de pépites de chocolat blanc et dégustez tiède ou glacé.

 

Le résultat ? 

Enrobées de crème de cassis, de mûre ou de framboise, ces poires sont fondantes et déliceuses quand elles sont bien fraîches. Les pépites de choco sont facultatives mais agréables dans la mesure où elles apportent un peu de croquant au dessert.

Bien sûr, un petit speculoos accompagnera à merveille toutes ces petites choses :)

 

Pour 2 personnes

2 poires mûres à point

1 verre à shooter de crème de cassis

quelques pépites de chocolat blanc

1 filet d'eau

 

Préchauffez le four à 180°C

Pelez les poires. Fendez-les en deux et épépinez-les. Enlevez également le fil qui mène à la queue du fruit.

Placez les demi-poires dans des petits récipients. Versez y un peu d'eau, histoire de recouvrir la surface. Versez de la crème de cassis dans le coeur ainsi que sur toute la chair de la poire. 

Enfournez 20 à 30 minutes selon la grosseur et la maturité du fruit.

Laissez refroidir, parsemez de pépites de chocolat blanc et dégustez tiède ou glacé.

 

Le résultat ? 

Enrobées de crème de cassis, de mûre ou de framboise, ces poires sont fondantes et déliceuses quand elles sont bien fraîches. Les pépites de choco sont facultatives mais agréables dans la mesure où elles apportent un peu de croquant au dessert.

Bien sûr, un petit speculoos accompagnera à merveille toutes ces petites choses :)

 

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Dessert
commenter cet article
1 11 /03 /mars /2013 13:59

Si vous êtes à la recherche d'une croquignole apéritive saine et prête en 2 coups d'cuillère en bois, arrêtez-vous un instant, j'ai ce qu'il vous faut :) 

 

Moins gras qu'un cake et moins bourratif qu'un pain..voici ma dernière bidouille sortie tout droit du four : une "couronne" farcie de fromage, de fruit, de céréale et d'oléagineux. Tout ça !

 

Je n'ai pas trouvé mieux que "Couronne" pour définir ma tambouille, car  "pain-cake" est trop vilain et la confusion avec le "Pancake" anglosaxon aurait été désastreuse !

Allez, zou, passons au récap' de la recette :

 

couronne au brie pomme avoine et noix

Pour une couronne de 6-8 personnes :

1 pointe de brie

2 petites pommes fruitées coupées en morceaux

1 belle poignée de noix concassées

1 belle poignée de flocons d'avoine (100 gr)

300 gr de farine

2 yaourts nature

2 oeufs

3 CS d'huile d'olive

1/2 sachet de levure chimique

1/2 Cc de sel

 

Dans un saladier, mélangez la farine, la levure, l'avoine et le sel. Ajoutez les oeufs battus, le yaourt, l'huile. Ajoutez ensuite les morceaux de pommes et les noix.

Laissez la pâte reposer au frais le temps que le four préchauffe à 180°C

Beurrez votre moule et tapissez-le de farine. Versez un peu de préparation dans le moule, couchez des tranches de brie et recouvrez de pâte. Parsemez de flocons d'avoine.

Enfournez environ 40 min en tournant le moule à mi cuisson afin que la couronne soit bien dorée sur toute la surface.

Attendez que la couronne refroidisse pour la démouler et la trancher.

Elle se conserve au frais quelques jours.

 

couronne-brie-pomme-noix-flocons-d-avoine-copie-1.JPG

A l'apéritif ou en accompagnement d'une soupe ou d'une petite salade...

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Apéritif
commenter cet article
4 07 /03 /mars /2013 17:53

Même s'il est navrant d'en être arrivé à instaurer une journée annuelle de lutte contre les inégalités et violences faites aux femmes, demain, Vendredi 8 mars c'est LA journée où nous devons plus que jamais affirmer notre caractère, bomber notre poitrine et montrer à tous ces machos que notre ambition sera toujours débordante, quoi qu'il arrive !

 

Ainsi, si nous devons être sur la même marche du podium ne serait-ce que 24h, il ne sera pas mal venu par ces Messieurs, que nous fassions grève de toutes obligations de vaisselle, ménage, courses et fourneaux ! Qu'en pensez vous ?

Car même si nous adorons cuisiner pour notre petite famille, nous apprécierons aussi de n'avoir qu'à mettre les genoux sous la table et nous faire servir des petits plats qui pour une fois, n'auront pas été faits par nos petites mains de fée du logis.

 

Du coup, ce petit billet a été expressément publié pour ces hommes, qui j'ose le croire, n'hésiteront pas à mettre le tablier pour leur dame.. C'est une idée d'entrée ou de plat léger tout simple, extrêmement facile et qui joliment dressé sera du plus bel effet.

 

Voici mon étoile de mer, composée d'une Croquette de cabillaud, saumon et citron vert, accompagné d'une quenelle de rémoulade carotte, pomme et câpres.

 

croquette cabillaud, saumon citron vert rémoulade carottes

 

Pour environ 8-10 croquettes :

 

400 gr de poisson blanc cabillaud, colin, hoki..

180 gr de saumon

1 gros oeuf

1 belle CS de farine

Zestes et jus d'un 1/2 citron vert

15 cl de crème épaisse

10 gr de ciboulette ciselée

______

      1 belle carotte râpée

1 cuillère à soupe de câpres

1 pomme coupée en petits morceaux

1 CS bombée de mayonnaise

1 CS de crème fraîche

1 grosse C à café de moutarde de Dijon

1/4 de C à café de curry

1 filet de jus de citron vert

_______

3-4 pommes de terre  cuites selon leur grosseur 

 

La rémoulade :

Dans un bol, mélangez la mayonnaise, la moutarde, la crème, le curry et le citron vert. Ajoutez la carotte, la pomme et les câpres. Goûtez et assaisonnez à votre convenance.

Réservez au frais.

 

Les croquettes de poisson :

Coupez les filets de poisson en gros cubes et mettez les dans le bol du mixer/blender ou autre R2D2. Ajoutez le l'oeuf battu, la farine, le citron et la crème. Mixez assez longtemps afin d'obtenir une pâte lisse.

Ajoutez ensuite du sel, du poivre et la ciboulette ciselée. Mélangez à l'aide d'une cuillère.

 

Dans une poêle, faites chauffer un peu d'huile d'olive. A l'aide d'un emporte-pièce, faites des petits tas de pâte sur poêle bien chaude (au delà de 5 cm de diamètre, ca devient compliqué de les tourner). Baissez le feu et laissez cuire quelques minutes et retournez-les délicatement à la spatule.

 

Coupez vos pommes de terre encore chaudes en quartiers. Disposez les sur l'assiette, ajoutez-un filet d'huile d'olive à cru dessus et saupoudrez légèrement de curry. Calez une croquette de poisson par dessus et surmontez d'une quenelle de rémoulade.

Servez immédiatement et dites sans attendre "c'est moi qui l'ai faiiiiiit"


pencil015

 

Je vous quitte en  légèreté avec une petite image qui colle parfaitement au thème :

journee-femme-018.jpg

 

Très bon vendredi les filles !!!


Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Poisson
commenter cet article
5 01 /03 /mars /2013 11:01

Grain de riz au ventre rebondi, cherche bras lactés pour s'enrober...

Si ta vie manque de croquant et que tu es tenté(e) par un café,

rejoins-moi vite et tape RIZAULAIT sur ton smartphone...

Si affinité, j'te laisserai m'titiller mes framboises !

 

riz-au-chocolat-blanc--cafe-et-framboise--noix-de-pecan-ca.JPG

 

Pour 4 personnes :

(Recette Nestlé dessert à peine modifiée)

140 gr de riz rond ( de Camargues ou Arborio)

1 tablette de chocolat blanc au café Nestlé

(ou 200 gr de chocolat blanc et quelques CS de café très fort)

300 gr de framboises fraîches

1/2 L de lait 1/2 écrémé

+ 40 cl de crème liquide à 18 ou 30% MG

60 gr de noix de pecan

60 gr de sucre blanc en poudre

+ Chantilly (facultatif)

 

Le riz au lait chocolat blanc et café :

Versez le lait + crème dans une grande casserole et faites chauffer sur feu moyen. Pendant ce temps, rincez rapidement votre riz.

Lorsque le mélange boue, baissez à tout petit feu et versez le riz. Mélangez régulièrement. Comptez une quarantaine de minutes de cuisson pour obtenir un riz au lait crémeux et des grains juste "cuits".

 

Pulvérisez ou hachez le chocolat blanc au couteau. Hors du feu, versez le choco dans le riz au lait et mélangez bien jusqu'à ce que ce soit bien homogène.

 

Versez le tout dans un grand récipient et laissez refroidir à température ambiante. Filmez au contact du riz et placez au frigo jusqu'au moment de servir.

 

Les barres de noix de pécan caramélisées :

Pendant ce temps, faites un caramel dans une poêle avec le sucre et quelques gouttes d'eau.

Concassez les noix de pécan et jetez-les dans la poêle, en les remuant bien pour les enrober de caramel.

Sur une feuille de papier sulfu, disposez des petits tas de noix caramélisées et donnez-leur la forme qui vous plaît. Laissez refroidir quelques minutes pour faire durcir.

 

Au moment de servir, dressez les verrines :

Sortez le riz au lait du frigo.

Disposez les framboises au fond de vos verrines. 

A l'aide une cuillère, touillez le riz de telle sorte à cassez "le bloc", vous devriez retrouver l'onctuosité du riz.

Versez le riz par dessus les framboises. (Ajoutez un tourbillon de chantilly) et plantez une barre de noix de pecan caramélisées...

 

riz-au-chocolat-blanc-cafe--noix-de-pecan-caramelisees-.JPG

 

Le résultat ?

 Parfois, il est inutile de chercher bien loin une bonne recette au chocolat quand de supers desserts sont inscrits sur l'emballage de la plaquette !

C'est un dessert frais et onctueux qui vous attend là. Le café n'est pas trop fort et la petite touche de chantilly permet d'apporter un peu de rondeur et de neutralité au palais.

A ma grande surprise, les framboises se marient à merveille avec le chocolat blanc au café, et c'est sans compter leur fraîcheur acidulée bien sûr.

Que dire des barres de noix de pécan....elles pourraient être largement servies en unique mignardises car elles le valent à elles-seules.

Il n'y a plus qu'à !!!

DéLECTEz-vous d'un dessert LACTE

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Dessert
commenter cet article
1 25 /02 /février /2013 10:47

Cette semaine et pour les 1 an de mon blog, j'ai eu la jolie surprise d'être taguée par Cathy du Blog So-cuisine !

 

C'est la 1ère fois que l'on me remet un Award et pour cette 1ère il s'agit du Versatile Blogger Award et j'en suis très fière ! 

Au début, le terme "versatile" m'a un peu fait peur, mais après avoir réalisé que c'était un mot "anglais", j'ai compris qu'en fait cela récompensait les blogs " divers et polyvalents" nan par ce que blog versatile euhh rhhmm rhmm Quoi de plus beau pour sa 1ere bougie que de recevoir une telle nomination :)

award.jpg

 

Donc voilà, j'ai fait ma petite recherche concernant cette nomination; Le -VBA-, c'est une chaine de soutien entre bloggeurs, constituée pour se faire connaître et pour montrer aux autres bloggeurs qu'on les apprécie en tant que tels. Sympa non ? Alors après avoir remercié Cathy, " MERCI CATHY !!! ", c'est à mon tour de me prêter au jeu...

 

Voici les 4 régles du Tag :

- Remercier le bloggeur qui vous a tagué et insérer sur votre blog un lien vers le sien

- Ecrire 7 choses au hasard sur soi

- Afficher le logo du VBA sur votre blog ainsi que les règles à suivre

- Nominer 15 blogs à votre tour et les tenir informés de leur nomination

 

 

Voici les 7 choses que vous avez toujours voulu savoir sur moi 

1. Je suis Assistante sociale et j'aime par dessus tout mon travail, même s'il y a des jours où j'ai envie de tout plaquer !

 

2. J'aime caresser "Lupin", gros bébé à son papa et à sa maman, bébé lapin qui restera avec nous touuuuute la vie.

 

3. Je ne lis que très peu de bouquins, pour ne pas dire aucun, mais j'adore offrir des romans à  mes proches pour qu'ils me les racontent ;D

 

4. Par contre, j'aime autant le Cinéma que je déteste les gratteurs de boite à pop corn !

 

5. Je suis littéralement scotchée par tout ce qui concerne les dinosaures. Plutôt étonnant pour une nana qui ne se ballade jamais sans son fer à lisser lol

 

6. Si certains ont un "coeur de rockeur", moi j'ai un "coeur de voyageuse". Je rêve intimement de traverser la Mongolie à dos de canasson, peau de bête vêtue et cheveux au vent.

 

7. J'applique tant-que-faire-se-peut la doctrine que ma mère m'a inculquée il y a fort longtemps, à savoir : "il ne faut pas prendre les gens pour des cons, mais ne jamais oublier qu'ils le sont "

 pencil014

 

Maintenant, voici les 15 blogs que j'ai plaisir à nominer et que j'invite à nous en dire un peu plus sur eux :)

Je précise que la liste ci-dessous n'est pas un classement de préférence

 

Poivre et chocolat

Rêves culinaires

La cuisine de Gut

Les Pix'elles cuisinent

Le blog de Cooking Lili

TiFleur Steet

La Table de Jeanne

La Cuisine de Doria

Rock the Bretzel

Ma cuisine originale

Un brin de Tulipe'Isa

Home Cooking

Le blog d'Annabelle

Mirabelle et cerise

Les petits plats d'Ema

 

Bonne semaine à tous !


Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Mise à l'honneur
commenter cet article
3 20 /02 /février /2013 14:58

Après tant de mauvais temps et de grise mine, le soleil s'était installé en Normandie pour tout le we.. C'est qu'on aurait presque eu envie de ranger nos cocottes et de dire bye-bye au Pot au Feu dis-donc !

 

Du coup, des envies de petites fleurs dans les arbres, d'oiseaux chantonnant, de lapins sautillant dans les herbes folles refaisaient surface...ouhla, vas-y mollo Blanche Neige ! Autant dire que sous ce soleil, j'ai complètement déraillé et me suis mise à rêver de douceur enveloppante et de spécialités que l'on aime déguster aux beaux jours.

 

C'est alors que je me suis rappelé d'un plat que j'avais commandé l'été dernier dans un restaurant provençal. On m'avait servi une terrine "blanche" aux artichauts "violets" avec une délicieuse sauce rouge qui, pour moi, était à base de tomate séchée. La seule chose pour laquelle je n'aurais pas mis ma main à couper, c'est l'élément "tenant" de la terrine. Etait-ce de la brousse, du brocciu ou de la ricotta ? Rhhh et cette carte qui s'était bien gardée de me le dire !

 

Alors en ce dernier WE, j'ai cherché une recette qui pouvait lui ressembler, l'ai accommodée à ma sauce et ma foi, ça y ressemblait pas mal :

terrine-artichaut--ricotta-pignons-et-sauce-tomates-seche.JPG

Pour 6 personnes :

400 gr de ricotta

300 gr d'artichaut frais, surgelé ou en conserve (fonds et coeurs)

3 oeufs

+ 120 gr de parmesan frais et rapé

15 gr de fines herbes ciselées Ciboulette, persil, origan..

60 gr de pignons de pin

_________

170 gr de tomates séchées sous huile

1 cuillère à soupe de concentré de tomate

1 cuillère à soupe d'huile (du bocal de tomates séchées)

Quelques gouttes de vinaigre balsamique

 


Entrée à préparer la veille ou le matin même


La terrine aux artichaut, à la ricotta et aux pignons

Préchauffez votre four à 180°C.

Cuire vos artichauts selon le mode désiré ou égouttez-les bien, si vous utilisez des conserves.

Torréfiez quelques minutes 40 gr de pignons à sec dans une poêle.

Dans un saladier, battez les oeufs entiers à l'aide d'un fouet puis mélangez-y la ricotta. Ajoutez les fines herbes, les pignons torréfiés, le parmesan et un bonne pincée de sel. Goûtez et ajustez l'assaisonnement.

Huilez une terrine de 20 cm de long env. sauf si celle-ci est en silicone. Versez un peu de préparation et disposez des morceaux d'artichaut, remettez une couche et disposez à nouveau de l'artichaut et procédez de la sorte jusqu'à épuisement des ingrédients.

Parsemez le dessus de votre terrine des 20 gr de pignons restant et enfournez 35 min à mi-hauteur.

Laissez refroidir à température ambiante et disposez minimum 2 h au frigo. Cette terrine se démoule très bien et n'est pas fragile.

 

Le condiment aux tomates séchées

Pendant ce temps, mixez tous les ingrédients de la sauce dans un blender ou un hachoir. Ajoutez seulement le vinaigre balsamique à la fin si vous désirez donner un peu plus de pep's à votre condiment.

 

Servez le tout bien frais avec une petite salade corsée à l'huile d'olive, à base de roquette et de chicorée.

 

pencil015

Le résultat ?

Comme je l'ai dit précédemment, le résultat était assez rapprochant, mais celle de mes souvenirs était plus aérée. Peut-être aurait-il fallu monter les blancs en neige ? Aussi, je vous conseille d'y ajouter du parmesan frais qui apportera du corps à votre terrine car moi qui l'avais oublié, j'ai trouvé que ça manquait. Mais ça c'est mon avis.

 Tout ça mis en aparté, vous devriez vous régaler avec cette entrée printanière. Et avec de vrais artichauts violets ou "poivrade", ce devrait être à tomber :)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Réalisé par - dans Entrée
commenter cet article

Présentation

  • : Du Goût tout en BaGoût
  • Du Goût tout en BaGoût
  • : Bonjour à tous ! Sophie, 27 ans, vivant à Rouen, fière de sa Normandie et surtout de sa gastronomie ! Ici, que du bon, du goût, du vrai ! Adepte du fait-maison,vous allez découvrir recettes et chroniques culinaires de la passionnée de cuisine que je suis. Le principe de ce blog ? Partager, échanger, me faire plaisir et vous régaler !
  • Contact
  • Retour accueil

Vos visites

Compteur Global

Partenaire de goût

L'astuce de la semaine

Pour une poudre de noisette bien parfumée, n'achetez pas de sachet tout prêt, pulvérisez tout simplement des noisettes entières

Retrouvez-moi sur...